Achat immobilier : qu’est-ce qu’un apport personnel ?

Le Plan Immobilier

Lors d’un achat immobilier, l’apport personnel désigne la somme investie dans le projet sans avoir recours à un crédit bancaire. Concrètement, il s’agit de la somme disponible immédiatement ; plus celle-ci est importante, plus l’acheteur peut obtenir un taux d’intérêt compétitif pour son crédit.

 

Apport personnel pour un achat immobilier

 

Qu’est-ce qu’un apport personnel et que comprend-il ?


Dans le cadre d’un achat immobilier, l’apport personnel correspond à la somme que l’acheteur peut investir dans l’achat du bien, avant l’obtention d’un crédit. Cet apport joue un rôle déterminant dans la souscription d’un crédit immobilier : plus son montant est élevé, plus la banque sera en mesure de proposer un crédit avec un taux d’intérêt compétitif.

Cet apport personnel pour l’achat d’une maison ou d’un appartement se compose :

  • de l’épargne du ou des acheteur(s)
  • des placements financiers (assurance-vie, Plan Épargne Entreprise)
  • des sommes placées sur un livret A ou un livret développement durable
  • des prêts aidés comme le prêt épargne logement (PEL), le prêt à taux zéro (PTZ), le prêt 1 % logement ou encore le prêt fonctionnaire

 

 

 

L’existence d’une épargne chez un client est un signal positif pour une banque : elle indique que celui-ci est capable de thésauriser une partie de ses revenus chaque mois pour financer ses projets et assurer sa sécurité financière. Or, si le profil de l’emprunteur semble sérieux ou présente peu de risques de non-remboursement, la banque est généralement plus prompte à proposer des meilleurs taux d’intérêt.

 

 

 

Apport personnel : combien faut-il investir ?


L’apport personnel investi dans un achat immobilier dépend des économies de l’épargnant, mais aussi du coût total du bien à financer, en prenant en compte les frais de notaire.

Cet apport est mentionné dans le dossier de demande de prêt, sous forme de pourcentage du montant de l’achat. Par exemple, si la valeur du bien est de 200 000 € et que l’apport personnel est de 40 000 €, celui-ci représente 20 % de la somme totale. Le prêt sera donc de 160 000 €, afin de financer les 80 % restants. Si l’apport atteint 30, 40 % du montant (ou plus), la banque peut consentir à un rabais sur le taux de 0,20 à 0,30 % par rapport à un dossier similaire ne disposant d’aucun apport.

 

Focus immobilier le prêt à taux zéro

Bon à savoir
Montant l'apport personnel

L’apport personnel fluctue entre 10 et 50 % selon les projets. Un apport « minimum » de 10 % permettra de couvrir les frais de notaire. Il sera considéré comme « significatif » dès 20 % (hors frais de notaire).

 

 

Même si l’acheteur est en mesure d’engager des sommes importantes dans son achat immobilier, il est conseillé de ne pas investir l’intégralité de ses économies dans l’apport personnel, afin de garder une épargne de sécurité.

Enfin, l’apport personnel n’est pas une condition indispensable pour l’obtention d’un prêt ; il permet de simplifier les démarches et d’accéder à de meilleures conditions. D’autres critères, comme le niveau d’endettement, la capacité d’épargne, l’évolution des revenus sont examinés par les banques.

 

 

 

Spécialiste de l’immobilier neuf, Le Plan immobilier vous aide à trouver le bien idéal que ce soit pour habiter ou investir. Sur papier, application ou site, découvrez une sélection de programmes neufs sur le territoire français.

 

 


Recherche de logements

Guide immobilier


Financement
Acheter pour habiter
Acheter pour investir
Construire
Normes & Ecohabitat