Les types d’investissements immobiliers

Le Plan Immobilier

Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Google Plus Partager cet article par email

L’investissement locatif est le plus courant des investissements immobiliers. Cependant, d’autres options s’offrent à vous et sont parfois plus avantageuses selon le projet que vous poursuivez ou les moyens dont vous disposez. Tour d’horizon des types d’investissements immobiliers avec Le Plan Immobilier.

 

Investir dans l’immobilier avec une SCI


 

Investir dans l’immobilier avec une SCI

La Société Civile Immobilière est une structure juridique qui permet d’acheter et de gérer un bien immobilier à plusieurs (entre amis, en famille, etc.). La société est propriétaire du bien et chaque associé possède une partie de la société. Le capital est divisé entre les associés en parts sociales. Ces derniers doivent notamment désigner un gérant et définir la durée de son mandat et ses missions. Il faut être minimum 2 personnes pour créer une SCI, il n’y a pas d’obligation de nationalité et aucun capital minimum n’est requis.

 

En savoir plus : Les avantages de la SCI

 

Acheter en viager


 

Acheter en viager

Acheter en viager consiste à acheter un logement en versant mensuellement une rente au propriétaire, qui devient alors crédirentier et continue d’occuper le bien jusqu’à son décès. Dans cette forme d’investissement immobilier, le débirentier est la personne qui achète.

Ce type d’acquisition est très encadré par la loi.

Le principal avantage de l’achat en viager est que la totalité du prix de vente ne doit pas être versé en une seule fois à la signature de la vente mais petit à petit.

Le montant d’un achat en viager se divise en 2 parts :

  • Le prix de vente ou bouquet : fixé par les parties en respectant l’estimation financière du bien et un barème. Plus il est important, moins la rente sera élevée.
  • Le prix de rente

 

 

 

Acheter en nue-propriété


 

Acheter en nue-propriété

Acheter en nue-propriété signifie que l’acquéreur n’est pas pleinement propriétaire du bien. Il n’en possède pas l’usufruit ni le droit d’en tirer un revenu locatif. Il ne peut donc pas l’occuper. Propriété et usufruit sont séparés, on parle alors de bien démembré. Le propriétaire peut céder sa propriété sans pour autant vendre la jouissance du bien. Le principal avantage de ce type d’investissement est le prix nettement moins élevé que pour un achat en pleine propriété. Souvent, l’usufruit est cédé pour une période donnée à un bailleur qui s’occupe de la gestion locative. A la fin de cette période, le nu-propriétaire a deux options :

  • récupérer l’usufruit et obtenir la pleine propriété
  • céder à nouveau l’usufruit au bailleur

 

 

 

 

Investir avec une SCPI ou en OCPI


 

Investir avec une SCPI ou en OCPI

On parle de pierre-papier pour les investissements réalisés dans l’immobilier à travers l’achat de parts et d’actions de Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ou d’Organismes de placement collectif immobilier (OPCI). Ces dernières détiennent plusieurs biens immobiliers et font appel à des professionnels pour leur gestion. Les rendements locatifs perçus par l’investisseur sont proportionnels aux parts qu’il possède dans la société.

Pour ces deux types d’investissements, il ne faut pas négliger les frais d’entrée, les frais de gestion et les frais de sortie. Aussi ce ne sont pas des placements sans risque. Les rendements locatifs peuvent être moindres si les biens sont inoccupés. La plus-value n’est pas non plus garantie à la revente.

Les Sociétés civiles de placement immobilier - SCPI

Une SCPI possède des biens immobiliers (logements, commerces, bureaux …) qu’elle met en location. Elle perçoit ainsi des revenus locatifs. Ils sont ensuite reversés aux personnes ayant acheté des parts et proportionnellement à leur investissement. La SCI permet :

  • d’investir sans les contraintes de la gestion immobilière
  • de diminuer le risque lié à l’investissement en investissant à plusieurs dans plusieurs biens
  • dans certains cas de défiscaliser

On peut investir dans une SCPI directement ou via une assurance-vie. Il n’est pas possible d’acheter ou de vendre des parts de SCPI à tout moment. Il faut en effet que des parts soient disponibles à la vente ou qu’un acheteur se présente.

 

Les Organismes de placement collectif immobilier - OPCI

Le fonctionnement des OPCI se rapproche fortement de celui des SCPI. Il est seulement un peu plus souple. Au minimum 60% des fonds doivent être investis dans l’immobilier et 5% dans des actifs liquides.

 

 

Bon a savoir

Bon à savoir
Les 4 conseils de l’AMF pour bien investir

  • Définir le projet d’investissement (objectif, horizon, risques)
  • Vérifier les autorisations de l’interlocuteur financier
  • Recueillir les informations essentielles concernant votre placement et les documents obligatoires
  • Rester attentif à l’actualité économique est financière liée au placement effectué
 

 

Spécialiste de l’immobilier neuf, Le Plan immobilier vous aide à trouver le bien idéal que ce soit pour habiter ou investir. Sur papier, application ou site, découvrez une sélection de programmes neufs sur le territoire français.

 

 

 


Recherche de logements