Les clés de l'Indice de Référence des Loyers (IRL)

Le Plan Immobilier

Le propriétaire d’un logement en location peut réviser régulièrement le montant du loyer qu'il demande au locataire. Il doit pour cela utiliser l’Indice de Référence des Loyers (IRL) et respecter certaines conditions. Qui peut l’utiliser et comment ? Le Plan Immobilier vous donne toutes les informations sur l’IRL.

 

Augmenter un loyer avec l'IRL

 

Qu’est-ce que l’indice de référence des loyers ou IRL ?


L’Indice de Référence des Loyers (IRL) est l’indicateur qui sert de base légale pour la révision des loyers en cours de bail dans le parc locatif privé. Créé par la loi n°2008-111 du 8 février 2008, il est destiné à protéger les locataires des hausses abusives en fixant les limites des hausses annuelles que peuvent exiger les propriétaires pour leurs loyers. l'IRL est publié chaque trimestre par l’Insee et est établi sur la moyenne des douze derniers mois de l’évolution des prix à la consommation (hors tabac et loyers).

 

 

Quels sont les logements loués soumis à l’IRL ?


L’Indice de Référence des Loyers sert de base pour la révision du montant des loyers de tous les logements privés loués vides ou meublés en tant que résidence principale. Il ne concerne pas les HLM ni les baux commerciaux, pour lesquels il existe un indice spécifique : l’indice trimestriel des loyers commerciaux.

Par ailleurs, seuls les propriétaires ayant signé un bail avec une clause de révision des loyers peuvent le modifier. Si ce n’est pas le cas, le propriétaire n’a pas la possibilité de modifier le montant du loyer en cours de bail. Il doit donc attendre la fin du contrat de location pour augmenter le montant du loyer.

 

Propriétaires : comment utiliser l’IRL pour augmenter un loyer ?


Si le logement loué répond aux conditions, un propriétaire peut décider de modifier le montant du loyer. La plupart du temps, il s'agit d'une augmentation de la somme mensuelle demandée au locataire.

 

À quelle fréquence augmenter un loyer ?

La révision d’un loyer peut être faite chaque année à la date convenue entre le propriétaire et le locataire ou, par défaut, à la date anniversaire de la signature du bail entre les deux parties. L’Indice de référence des loyers à prendre en compte pour le calcul est celui du trimestre précisé dans la clause de révision du montant des loyers ou, à défaut, le dernier IRL publié à la date de signature du bail.

 

Bon a savoir

Bon à savoir
Date de prise d'effet de la modification du loyer

Le loueur dispose d’un an à partir de la date prévue pour la révision pour notifier l'augmentation de loyer au locataire. Cette révision prend alors effet à la date de la notification sans possibilité de rétroactivité. Au bout d’un an, il n’est plus possible de réviser le loyer pour l’année écoulée.

 

 

Comment calculer l’augmentation avec l’IRL ?

Le calcul de l'augmentation du montant du loyer se fait en fonction des 3 données suivantes :

  • Le montant du loyer actuel
  • L’IRL du trimestre de référence, c’est-à-dire celui prévu dans le bail ou à défaut le dernier publié par l’Insee au moment de la signature du bail
  • L’IRL du même trimestre de l’année de réévaluation

 

À partir de ces trois données, il faut réaliser le calcul suivant pour obtenir le nouveau montant du loyer :

Loyer en cours X nouvel IRL du trimestre de référence du contrat / IRL du même trimestre de l’année de réévaluation

Exemple :

Un bail signé le 1er mars 2018 pour un loyer mensuel de 600 € peut être réévalué au 1er mars 2019. Le dernier indice publié à la date de signature du bail est celui du 4e trimestre 2017, soit 126,82. L’IRL à prendre en compte pour l’année de réévaluation est celui du 4e trimestre 2018, soit 129,03.

À la première révision du 1er mars 2019, le montant du loyer doit donc être calculé de la manière suivante :

600 € × 129,03 / 126,82 = 610,46 €

Il pourra à nouveau être revalorisé au 1er mars 2020 avec l’indice du 4e trimestre 2019.

Si vous n’êtes pas sûr de votre calcul, sachez qu’un simulateur est disponible sur le site de l'Institut National de la Consommation.

 

> À lire aussi : Louer meublé ou vide ?

 

 

 

Évolution du taux d’IRL depuis 2015


 

L’IRL est calculé à partir d’un indice de base 100 du dernier trimestre 1998. Voici son évolution depuis 2015. L'IRL n'a subi aucune baisse à part au 4e trimestre 2015 (-0,01%).

 

Période Indice Evolution sur 1 an
2e trimestre 2020 130,57 + 0,66 %
1er trimestre 2020 130,57 + 0,92 %
4e trimestre 2019 130,26 + 0,95 %
3e trimestre 2019 129,99 + 1,20 %
2e trimestre 2019 129,72 + 1,53 %
1er trimestre 2019 129,38 + 1,70 %
4e trimestre 2018 129,03 + 1,74 %
3e trimestre 2018 128,45 + 1,57 %
2e trimestre 2018 127,77 + 1,25 %
1er trimestre 2018 127,22 + 1,05 %
4e trimestre 2017 126,82 + 1,05 %
3e trimestre 2017 126,46 + 0,90 %
2e trimestre 2017 126,19 + 0,75 %
1er trimestre 2017 125,90 + 0,51 %
4e trimestre 2016 125,50 + 0,18 %
3e trimestre 2016 125,33 + 0,06 %
2e trimestre 2016 125,25 + 0,00 %
1er trimestre 2016 125,26 + 0,06 %
4e trimestre 2015 125,28 - 0,01 %
3e trimestre 2015 125,26 + 0,02 %
2e trimestre 2015 125,25 + 0,08 %
1er trimestre 2015 125,19 + 0,15 %

Source : Insee.fr

 

 



 

Actualités immobilières

Les conditions du dispositif Pinel pour 2021

26/11/2020
Les nouvelles conditions pour bénéficier de la loi Pinel et défiscaliser en 2021

Investissement locatif courte durée : quelle rentabilité ?

23/09/2020
En 2020, la rentabilité de la location courte durée est menacée. Faut-il se reconvertir en longue durée pour optimiser ses revenus locatifs ?

Comprendre la loi Pinel en vidéo

01/09/2020
3 minutes pour découvrir la loi Pinel pour investir astucieusement dans l'immobilier

Les 3 règles d’or pour bien investir

09/03/2020
Pour réaliser un investissement immobilier rentable, il y a 3 règles d’or. Le Plan Immobilier les dévoile ici.

A Lille, l’encadrement des loyers est de retour

02/03/2020
Découvrez qui est concerné et les contraintes à respecter

Colocation : faut-il signer un bail unique ou un bail par colocataire ?

09/12/2019
L'investisseur doit opter pour le bail adéquat.

Logement étudiant : où investir ?

09/10/2019
Investir dans un logement étudiant est une bonne option pour créer un patrimoine et compléter ses revenus.

Voir toutes les actualités

Recherche de logements

Guide immobilier


Acheter pour investir
Acheter pour habiter
Construire
Financement
Normes & Ecohabitat
Ferney-Voltaire (01210)
DU T3 à partir de 332 300 €
Marcy-l'Étoile (69280)
DU T2 AU T5 à partir de 235 000 €
Abrets (38490)
Bordeaux (33000)
DU T3 AU T5 à partir de 277 886 €
Saint-Cannat (13760)
T4 à partir de 339 000 €
Agde (34300)
DU T3 AU T4 à partir de 260 000 €