Quels investissements faire à 30 ans ?

Le Plan Immobilier

30 ans est un âge charnière en matière d’investissement. Études terminées, emploi stable, envie de fonder une famille… Autant d’occasions de réfléchir à une stratégie d’épargne. Combien épargner ? Quels placements choisir ? Quels investissements faire en priorité ?

 

Quels investissements faire à 30 ans ? - Le Plan Immobilier

 

Quelles stratégies d’épargne prioriser ?


Il est parfois difficile de faire son choix parmi l’ensemble des supports d’investissement existants. Quelles sont les meilleures solutions pour construire son épargne ?

 

Acheter sa résidence principale

Pour se loger à 30 ans, il y a deux solutions : louer ou devenir propriétaire. Acquérir sa résidence principale présente trois avantages :

  • Ne plus verser de l’argent à perte avec un loyer. Acheter neuf ou faire construire nécessite souvent d’avoir recours à un prêt immobilier. La mensualité du crédit est à étudier de près. Dans certains cas, elle peut être proche du montant du loyer !
  • Se constituer un patrimoine immobilier. La différence avec une location : une fois le prêt soldé, le bien appartient au propriétaire. Grâce à l’inflation et au dynamisme du marché immobilier, il peut ensuite espérer dégager une plus-value à la revente.
  • Profiter d’aides à l’achat dans le neuf. Parmi elles, le prêt à taux zéro (PTZ). À la différence d’un prêt classique, le propriétaire éligible ne s’acquitte pas des intérêts sur la somme empruntée. Sous conditions de revenus, il peut représenter jusqu’à 40 % du coût total de l’opération.

 

Investir dans le locatif

À 30 ans, investir dans la pierre peut être intéressant. Deux options existent :

  • Se tourner vers la « pierre-papier ». Accessible à tous, elle consiste à acheter des parts ou actions de société d’investissement immobilier. Différentes formes existent : SCPI, OPCI, SCI et SIIC. L’avantage : aucune contrainte de gestion.
  • Investir dans le locatif en direct. Dans ce cas, il est important de bien choisir l’emplacement (prix moyen au mètre carré, dynamisme, demande…) et la typologie du bien immobilier (travaux, superficie, équipements…). Se renseigner sur les deux grands régimes d’imposition est primordial : régime microfoncier (LMNP, abattement…) et régime réel (réduction Censi-Bouvard, déduction charges, amortissements…).

 

Bon a savoir

Bon à savoir
Bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu avec la loi Pinel

Sous réserve de respecter des conditions liées à l’investissement, au locataire et à la location, un taux de réduction d’impôt peut s’appliquer. Il diffère selon la durée d’engagement de location : de 12 % sur une période initiale de 6 ans à 18 % sur une période de 9 ans. Dans les deux cas, la réduction d’impôt est repartie de manière linéaire sur toute la durée de l’engagement locatif. Vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu 2 % du prix d’acquisition du bien chaque année (dans la limite de 6 000 euros).

 

Constituer une épargne de précaution

30 ans est l’âge idéal pour faire fructifier son épargne, se constituer un apport, anticiper la retraite ou faire face aux imprévus. Le mieux est de mettre de côté au minimum 10 % de son salaire chaque mois. Pour y arriver : programmer des versements mensuels peut aider.

 

Quels sont les meilleurs placements financiers ?


Vouloir épargner est une bonne chose, mais encore faut-il savoir sur quels supports placer ses économies. Critères à étudier en priorité : rendement, plafonds, durée de blocage des fonds et imposition.

 

Anticiper avec l’assurance-vie

L’assurance-vie est un bon moyen de diversifier ses supports d’investissement. Que l’argent soit placé sur des fonds en euro ou des unités de compte (UC), l’intérêt est de faire fructifier ses économies. À la suite d’un décès et en fonction du bénéficiaire du contrat, les droits de succession peuvent ne pas s’appliquer (par exemple, si le bénéficiaire est le conjoint ou partenaire de PACS).

 

Investir en bourse : compte-titres et PEA

Le compte-titres est préconisé pour débuter en Bourse. Il permet d’investir de manière souple et non plafonnée sur tous types de supports (actions, obligations…). Cependant, il ne bénéficie pas des avantages fiscaux du plan épargne action (PEA). Plafonné à 150 000 euros, le PEA a un atout indéniable : ne pas subir d’imposition sur l’épargne en cas de retrait après 8 ans.

 

Placer son argent sans risque avec le PEL

Le PEL a pour objectif de placer de l’argent en vue d’un futur achat immobilier. Quatre ans après son ouverture, il permet de bénéficier d’un taux figé pour son emprunt (2,2 % pour les PEL ouverts depuis le 1er août 2016, pour une somme inférieure ou égale à 92 000 euros).

 

Vous avez décidé d’investir ou d’épargner vos économies ? Le plus important, pour ne pas se tromper, est de déterminer ses objectifs d’épargne sur le court, moyen et long terme. Connaître son profil d’investisseur est essentiel pour bien choisir ses supports de placement.

 



 

Actualités immobilières

Immeuble neuf et bornes de recharges pour voitures électriques

18/01/2022
Une voiture électrique nécessite une borne dans son parking pour recharger la batterie

Quel apport pour acheter un logement neuf en 2022 ?

13/01/2022
L’apport personnel est un pré-requis important pour concrétiser un projet immobilier dans le neuf.

Louer Abordable, nouvelle formule depuis le 1er janvier

11/01/2022
Ce qu’il faut retenir du dispositif pour obtenir une réduction d’impôts

Immobilier neuf : quels changements en 2022 ?

04/01/2022
Ce qu’il faut retenir si vous souhaitez acheter un logement neuf en 2022

10 000 euros offerts pour acheter un logement

21/12/2021
Le coup de pouce d’Action Logement pour acheter sa résidence principale

Voir toutes les actualités

Recherche de logements

Guide immobilier


Acheter pour investir
Acheter pour habiter
Construire
Financement
Normes & Ecohabitat
logo PINEL

Consulter notre dossier complet pour connaître les conditions d'application du dispositif de défiscalisation.

logo PTZ

Découvrez toutes les informations sur le prêt à taux zéro pour un achat dans le neuf! Les avantages, les bénéficiaires, les conditions, etc.

Villeurbanne (69100)
DU T2 AU T4 à partir de 225 000 €
Lyon 8ème (69008)
DU T2 AU T5 à partir de 262 000 €
Lyon 4ème (69004)
DU T1 AU T4 à partir de 308 000 €
Gévezé (35850)
Le Grand-Bornand (74450)
DU T1 AU T5 à partir de 229 000 €
Continuer sans accepter →
Le respect de vos données personnelles est notre priorité
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez l'utilisation de cookies et les traceurs servant à mesurer l'audience, à comprendre votre navigation, à proposer des offres et publicités adaptées à votre profil.