Immobilier neuf : cinq questions-clés avant de signer

Le Plan Immobilier

Avant d’apposer officiellement une signature sur le contrat de réservation d’un logement vendu sur plan (VEFA), il est recommandé de multiplier les questions au promoteur pour ne laisser aucune interrogation en suspens. Voici un éventail des cinq questions essentielles que devrait se poser tout accédant à la propriété dans le neuf.

 

5 questions à poser à un promoteur avant d'acheter un logement en VEFA

 

Quelles sont les caractéristiques du logement ?


Le contrat de réservation mentionne obligatoirement un certain nombre d’informations incontournables concernant le futur logement et ses principales caractéristiques. Doit notamment s’y trouver :

  • La surface habitable totale
  • Le nombre de pièces
  • L’agencement des pièces, de préférence sous la forme d’un plan
  • Le cas échéant, un descriptif des espaces extérieurs
  • Le cas échéant, un descriptif des parties communes de la copropriété
  • Les équipements prévus dans chaque pièce

 

Le promoteur est bien sûr libre de rentrer davantage dans le détail concernant les différents éléments du bâti ou d’autres aspects de la construction. Rien n’empêche non plus l’acquéreur de poser lui-même la question qui lui occupe l’esprit et de se montrer méticuleux concernant chaque détail du bien.

 

Bon a savoir

Bon à savoir
La date de livraison

Selon que la date de livraison est plus ou moins éloignée, le montant maximum du dépôt de garantie à verser dès la signature ne sera pas le même. Il peut en effet s’élever jusqu’à 5 % du montant du bien lorsque la livraison doit intervenir dans l’année, et à seulement 2 % pour un délai compris entre un an et deux ans. Au-delà de deux ans, aucun dépôt de garantie n’est exigible.

 

Quels sont les points forts et les points faibles du quartier ?


L’emplacement géographique du terrain retenu par le promoteur est déterminant. Il est important bien sûr de se rendre sur les lieux pour observer les environs et déterminer les principaux points forts — ou les faiblesses — de l’environnement, comme la présence de commerces de proximité ou de transports en commun.

Le promoteur peut aussi détenir des renseignements précieux pour mieux apprécier la valeur de l’emplacement, comme un projet de rénovation urbaine ou la création de nouveaux lotissements qui viendraient renforcer l’attractivité du secteur à moyen ou long terme.

 

Quelles sont les aides auxquelles l’acquéreur est éligible ?


De nombreux dispositifs existent pour faciliter l’accession à la propriété des foyers sous un certain seuil de revenus, et la plupart des promoteurs disposent d’une connaissance étendue de ces aides. Il ne faut donc pas hésiter à évoquer la question du prêt à taux zéro (PTZ), du prêt à l’accession sociale (PAS) ou encore du prêt action logement (PAL) dès les premières discussions. L’étude plus détaillée du plan de financement du bien et de l’éligibilité aux différentes aides sera ensuite bien sûr à évoquer auprès de la banque prêteuse.

 

Quels sont les éléments modifiables du plan ?


Les maisons ou appartements standardisés et proposés sur catalogue laissent généralement un certain nombre d’options personnalisables à la libre appréciation de l’acquéreur. Ces éléments modifiables peuvent inclure, entre autres :

  • Les revêtements de sol, de mur et de façade (peinture, papier peint, carrelage...)
  • L’agencement des cloisons intérieures
  • Les menuiseries extérieures
  • La position et le nombre des prises électriques
  • L’électroménager

 

Un bon réflexe consiste à demander la liste exhaustive des éléments modifiables. L’acquéreur, ainsi, sera certain de ne manquer aucune option susceptible de l’intéresser.

 

 

 

Quel montant prévoir pour les charges et le chauffage ?


Les biens immobiliers neufs bénéficient des dernières normes en matière d’isolation thermique, ce qui réduit la facture de chauffage. Pour autant, mieux vaut avoir une idée précise de cette facture avant de signer, notamment pour les acquéreurs qui vivaient jusqu’à présent dans des logements plus petits. De même, investir dans un bien en copropriété ne peut s’envisager qu’après s’être renseigné sur le montant prévisible des charges : autant de questions qu’il est préférable de poser dès que possible au promoteur.

 

 

 

 



 

Actualités immobilières

Frais de notaire : baisse de 1,9% !

30/03/2020
Le 1er mai prochain, une nouvelle grille tarifaire va s’appliquer

Bretagne : Pinel en expérimentation sur tout le territoire

26/03/2020
Les conditions et contours de l'expérimentation

Impact du Covid-19 sur l’immobilier

26/03/2020
Les réponses aux questions liées à l'immobilier

Immobilier : ce que contient la loi d'urgence pour faire face au Covid-19

25/03/2020
Les informations à retenir pour l’immobilier et l'urbanisme.

Investisseurs, pourquoi vous intéresser aux Smart Cities ?

23/03/2020
Les atouts gagnants pour investir.

Voir toutes les actualités

Recherche de logements

Guide immobilier


Acheter pour habiter
Acheter pour investir
Construire
Financement
Normes & Ecohabitat
Tassin-la-Demi-Lune (69160)
DU T2 AU T5 à partir de 302 000 €
Mougins (06250)
DU T3 à partir de 312 000 €