Actualités immobilières

Estimer les charges de son logement

Comment estimer les charges de son logement neuf ?

Le 15/07/2019

Factures énergétiques, charges de copropriété et frais annexes voici tous les éléments à prendre en compte pour estimer le montant des charges de son futur logement neuf.

 

Le montant des dépenses énergétiques

 

Contrairement à l’acquéreur d’un bien immobilier ancien, l’acquéreur d’un logement en VEFA ne peut pas s’appuyer sur les précédentes factures pour estimer celles ne sont futur logement. Aussi, il ne peut pas se baser sur ses factures courantes car il est très probable que le logement sur plan soit très différent de celui qu’il habite aujourd’hui : surface, exposition, année de construction…

Cependant, plusieurs informations peuvent être recoupées afin d’estimer la consommation énergétique d’un logement neuf. En premier lieu, toutes les nouvelles constructions doivent respecter la norme thermique 2012 (RT 2012). Cette norme exige une consommation maximale annuelle d’énergie primaire de 50 kWhEP/m²/an. Ce plafond varie légèrement selon la localisation géographique du bien ou son altitude mais il reste une source précieuse d’information.

 

> À lire aussi : Tout savoir sur la RT 2012

 

 

En second lieu, il convient de consulter le contrat de réservation signé avec le promoteur. Il contient toutes les caractéristiques du logement neuf notamment le système de chauffage et la présence éventuelle d’un système de climatisation.

Enfin, le DPE est également une aide précieuse. Ce Diagnostic de Performance Energétique doit obligatoirement être remis par le vendeur à l’acquéreur. Dans un résultat graphique, il situe le bien immobilier dans une fourchette de consommation d’énergie entre A et F.

 

 

 

Les charges de copropriété

 

Dans le cadre d’un achat sur plan, c’est le promoteur qui fait le choix du syndic de copropriété. Cette décision pourra être dénoncée par les copropriétaires à la première assemblée générale. La rémunération du syndic est donc connue par le promoteur. L’acquéreur peut donc lui demander l’information.

Par ailleurs, ce même syndic est en mesure de calculer un montant moyen de charges de copropriété par m2 pour chaque logement. En effet, grâce aux informations fournies par le promoteur, il connait :

  • les caractéristiques de l’immeubles et des parties communes (isolation, équipement de chauffage, source d’énergie…)
  • le nombre de lots
  • la présence éventuelle d’un ascenseur
  • la présence de places de stationnement privées ou partagées

 

 

alerte rappel

Rappel
Les autres frais !

  • la taxe d’habitation
  • la taxe foncière
  • l’assurance habitation

 

Le Guide du Propriétaire

 

Tout savoir sur les obligations d’un propriétaire : taxes, impôts, assurance, déménagement … 

Lire la suite

 

 

Après Pinel, le Pinel+

14/10/2021
Ce dispositif fiscal devait décroître à partir de 2023

Pourquoi acheter un logement neuf ?

24/08/2021
Pour votre projet immobilier, vous hésitez entre neuf et ancien ? Découvrez les 6 avantages de l'investissement dans le neuf en vidéo

Faut-il investir dans un parking ?

20/04/2021
Parking, garage, box… la place de stationnement est un placement immobilier prisé

3 conseils pour réussir sa recherche immobilière

12/11/2019
Les bons conseils à appliquer dès le lancement d’un projet immobilier.

Pourquoi investir dans une ville thermale en 2019 ?

30/09/2019
L’Hexagone possède une tradition thermale reconnue pour son attrait touristique et la rentabilité des investissements immobiliers.

Recherche de logements

Guide immobilier


Chambéry (73000)
DU T2 AU T4 à partir de 191 200 €
Lyon 8ème (69008)
DU T1 AU T4 à partir de 236 000 €
Perpignan (66000)
DU T2 AU T3 à partir de 139 500 €
Armentières (59280)
Continuer sans accepter →
Le respect de vos données personnelles est notre priorité
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez l'utilisation de cookies et les traceurs servant à mesurer l'audience, à comprendre votre navigation, à proposer des offres et publicités adaptées à votre profil.
En savoir plus