Qu’est-ce que la Réglementation 2012 (RT 2012) ?

Le Plan Immobilier

La RT 2012 est une réglementation thermique concernant les bâtiments neufs à construire ainsi que toutes extensions de plus de 30 % d’un bâtiment existant. Elle vise à diminuer la consommation énergétique des bâtiments grâce à des exigences spécifiques liées à la conception bioclimatique de l’architecture et à l’installation d’équipements performants consommant peu d’énergie primaire.

 

Qu’est-ce que la RT 2012 ?

 

Norme RT 2012 et besoins bioclimatiques


Le besoin bioclimatique (Bbio) est l’une des trois exigences de la réglementation thermique 2012. Il s’agit de la valeur de la performance thermique de l’enveloppe du bâtiment. En d’autres termes, la conception même du bâtiment est pensée pour éviter toute déperdition de chaleur, et réduire le besoin en chauffage et en refroidissement. Pour diminuer le Bbio d’un bâtiment, il faut prendre en compte son orientation et privilégier la pose de surfaces vitrées sur 1/6e de sa surface habitable, en veillant bien à ne pas les installer sur un versant orienté au nord. Évidemment, le double vitrage, voire le triple vitrage, est préconisé pour une construction répondant à la norme RT 2012. Ces surfaces vitrées permettent de laisser entrer la lumière naturelle et optimisent le chauffage du bâtiment en hiver. L’isolation est également plus épaisse pour garantir une température optimale à l’intérieur de la construction, été comme hiver.

 

> À lire aussi : Le label BBC Eco Logement

 

 

Une consommation d’énergie limitée grâce à la réglementation thermique 2012


Une autre exigence de la norme RT 2012 concerne la consommation en énergie primaire (Cep). La consommation énergétique liée au chauffage, à la climatisation, à l’éclairage, à la production d’eau chaude sanitaire ainsi qu’à tous les autres besoins électriques éventuels ne doit pas dépasser une certaine valeur, variant selon les régions. Ainsi, dans le sud-est de la France où les conditions climatiques sont plus favorables, cette consommation ne doit pas excéder 40 kWh/m2 par an. Cette limite est étendue dans le nord de la France, puisque la consommation maximale d’un bâtiment, autorisée par la RT 2012 peut atteindre 65 kWh/m2 par an. Ces valeurs sont également susceptibles de varier selon l’altitude, la superficie ou l’usage du bien immobilier. Pour subvenir à ces besoins électriques sans trop consommer d’énergie primaire, des équipements fonctionnant aux énergies renouvelables sont installés. Il peut s’agir de panneaux solaires, de systèmes de chauffage et de chauffe-eau thermodynamiques ou encore de chaudière à granulés de bois.

 

Température Intérieure de Confort, la 3e exigence de la RT 2012


Selon la réglementation thermique RT 2012, la Température Intérieure de Confort (TIC) ne doit pas excéder 26 °C au bout de 5 jours consécutifs de fortes chaleurs. Pour atteindre de tels résultats, il faut utiliser des matériaux lourds comme la pierre ou le béton lors de la construction ou de l’extension du bâtiment, augmentant ainsi son inertie. Il faut également installer des protections solaires comme des volets spécifiques pour éviter que la chaleur ne pénètre à l’intérieur.

 

> À lire aussi : Les avantages du BBC

 

 

Spécialiste de l’immobilier neuf, Le Plan immobilier vous aide à trouver le bien idéal que ce soit pour habiter ou investir. Sur papier, application ou site, découvrez une sélection de programmes neufs sur le territoire français.

 

 


Recherche de logements