Actualités immobilières

Les SCPI nouvelles coquelucheuses des investisseurs

Les SCPI nouvelles coquelucheuses des investisseurs

Le 07/11/2018

Depuis quelques années déjà, les particuliers qui souhaitent réaliser un investissement se tournent vers les SCPI. Quels sont les avantages et les risques pour les particuliers d’investir dans ces différentes sociétés ?

 

Le principe de fonctionnement d’une SCPI

L’acronyme SCPI signifie « société de placement immobilier ». Elles réunissent plusieurs associés qui cofinancent un grand projet de construction immobilier. À la différence des SCI, l’investisseur n’achète pas un bien, mais des parts. Les SCPI de rendement visent à récupérer les bénéfices tirés de l’exploitation des locaux, souvent sous la forme de baux commerciaux ou d’habitation. Les SCPI fiscales quant à elles ont pour objectif de partager des bénéfices en numéraire ou bien en avantages fiscaux. Il en existe une troisième forme, celle des plus-values, qui tireront un bénéfice au moment de la revente du bien, proportionnellement aux nombres de parts détenues. Enfin, les OPCI sont des systèmes mixtes qui associent placement immobilier et investissements dans des produits financiers.

 

Les différents types de biens visés

La SCPI a pour objectif la construction ou l’acquisition de biens immobiliers et leur valorisation afin que les actionnaires puissent en tirer un bénéfice à plus ou moins long terme. L’immobilier professionnel est l’un des plus bénéfiques à court terme, car les bénéfices tirés des loyers professionnels sont plus réguliers que chez les particuliers. Il peut s’agir de commerces, de bureaux, d’établissement de santé comme les maisons de retraite ou les hôpitaux, ou de sites de production. Beaucoup de SCPI sont dites diversifiées et contiennent des constructions dans différents secteurs d’activité pour faire face aux évolutions du marché.

Les SCPI composées de logements à destination des particuliers sont essentiellement fiscales. C’est le cas de l’investissement en SCPI Pinel (achat de biens neufs destinés à la location) et en SCPI Malraux (Achat de constructions anciennes pour la rénovation et la location).

 

Une facilité de gestion

L’avantage d’une SCPI réside dans la facilité de gestion. L’investisseur ne s’occupe de rien, ni de l’entretien des locaux, ni de la comptabilité, ni de la répartition des bénéfices ou encore de l’éventuelle revente. C’est donc une solution de facilité pour tous ceux qui souhaitent être guidés par un intermédiaire du début jusqu’à la fin. En plus de la gestion, cet intermédiaire s’occupe de la valorisation ou de l’acquisition de nouveaux des biens pour augmenter les bénéfices à long terme.

 

Des conseils d’experts

Dans ce domaine, il ne faut pas se lancer sans connaissance du marché et vous devez vous entourer des bons professionnels. Selon vos objectifs, ils sauront vous conseiller sur la forme de SCPI choisie. Par exemple, pour choisir une bonne SCPI de rendement, il faut connaître les secteurs d’activité les plus rentables comme c’est le cas de l’immobilier de bureaux ou de commerces. Ils sauront également vous guider dans vos démarches d’optimisation fiscale ou vous conseiller soit vers une SCPI à capital fixe ou à capital variable.

 

Recherche de logements

Guide immobilier


Acheter pour habiter
Acheter pour investir
Construire
Financement
Normes & Ecohabitat