Actualités immobilières

Prêt immobilier : comment payer moins cher ?

Prêt immobilier : comment payer moins cher ?

Le 27/09/2018

Vous avez trouvé le bien de vos rêves ? Il est donc temps de vous pencher sur les différentes offres de prêt immobilier pour trouver la plus attractive !

 

Prêt immobilier : choisir la meilleure offre

Comme bien d’autres offres bancaires, les contrats de prêts immobiliers sont soumis à une concurrence féroce. Aussi pour s’y retrouver, est-il important de passer par un comparateur en ligne qui vous permettra de vous diriger vers le meilleur contrat. Le principe est simple : en indiquant vos revenus, vos charges immuables (loyer, impôts, crédits éventuels, pension alimentaire), votre situation personnelle et votre apport - fixé entre 10 et 20 % du prix du bien acheté - vous obtiendrez une simulation de prêt immobilier. Une simulation qui passera en revue toutes les options du marché pour ne garder que les plus adaptées à votre profil et présentant évidemment un taux d’intérêt attractif.

Le principal avantage d’un tel comparateur reste bien évidemment sa capacité à mettre en concurrence toutes les offres du marché et à visualiser en un seul coup d’œil ce qui est adapté à son profil et à sa situation, sans se perdre dans la multitude de contrats proposés par les compagnies. De plus, un comparateur en ligne est gratuit, disponible 24h/24 et peut effectuer une comparaison en seulement quelques minutes. Le recours à un courtier en immobilier, à contrario, induira des frais de courtage qu’il vous faudra prendre en compte dans l’ensemble de vos dépenses.

Attention, toutefois à bien calculer votre capacité d’emprunt avant de demander un crédit immobilier ! D’une manière générale, les banques considèrent qu’un emprunteur ne peut consacrer plus d’un tiers - 33 % exactement - de ses revenus au remboursement des échéances de son prêt. C’est ce qu’on appelle le taux d’endettement. Pour autant, ces 33 % peuvent varier selon les entrées globales d’argent du foyer : un couple avec de gros salaires pourra emprunter au-delà alors qu’une famille plus modeste sera en dessous de ce seuil.

Enfin, pour évaluer le montant total de votre prêt logement, il faudra ajouter les frais de notaire et le coût d’éventuels travaux.

 

 

 

 

Prêt immobilier et assurance emprunteur

Depuis la loi Lagarde de 2010, les emprunteurs peuvent désormais se tourner vers des organismes d’assurances autres que ceux qui octroient le prêt immobilier, représentés par les banques. Il s’agit de la délégation d’assurance. L’entrée des assureurs sur le marché, a changé la donne, et il n’est pas rare de voir des taux de 0.12 %* quand les établissements bancaires sont à 0.40 %... En pratique, cela peut se traduire par des milliers d’euros d’économie pour un couple, par exemple, empruntant sur 200 000 € sur 20 ans.

Et si vous avez déjà contracté une assurance de prêt, sachez que vous pouvez désormais la changer toutes les années à la date d’anniversaire de votre contrat, et ce grâce à la loi Sapin II, ou amendement Bourquin. Votée en 2017, cette loi était effective pour les contrats souscrits après le 22 février 2017, avant qu’elle s’applique dès le 1er janvier 2018 aux contrats antérieurs à cette fameuse date du 22 février 2017.

Comment faire ? Deux mois avant la date butoir, vous devrez envoyer un courrier recommandé à votre banque l’informant de votre volonté de migrer vers un autre établissement. Si elle n’a pas l’obligation d’accepter votre requête, elle devra néanmoins justifier son refus par un motif légitime.

 

 

Bon a savoir

Bon à savoir
Des garanties identiques

Si les garanties de votre nouvelle assurance emprunteur ne sont pas identiques à celles du contrat initial proposé par la banque, cette dernière refusera de facto votre demande de délégation d’assurance. Il en va de même pour vos demandes de résiliation annuelle (loi Sapin II) ou effectuées dans les 12 premiers mois du contrat (loi Hamon).

 

 

 

*Source : Lesfurets.com

Recherche de logements

Guide immobilier


Acheter pour habiter
Acheter pour investir
Construire
Financement
Normes & Ecohabitat