Immobilier neuf et élections municipales, le désamour

Immobilier neuf et élections municipales, le désamour

Le 11/03/2019

Les prochaines élections municipales auront lieu en 2020 et déjà les promoteurs alertent sur le ralentissement des permis de construire accordés. Quelle solution pour les acquéreurs ?

 

C’est désormais un phénomène attendu, l’approche des élections municipales annonce la diminution de permis de construire accordés et des nouveaux projets immobiliers neufs. En effet, les maires qui souhaitent être réélus veulent séduire leurs administrés en montrant leur ville sous son meilleur jour.

Déjà dans les années 70, le maire de Créteil, Pierre Bilotte, clamait « Maire bâtisseur, maire battu ». Aussi ils sont nombreux à espérer une fin d’année 2019 sans grues dans leur commune. Il faut dire que leur campagne sont bien souvent menées sur le thème de l’amélioration du cadre de vie, de la multiplication des espaces verts et donc de la limitation des constructions neuves.

 

Quelles leçons tirer des élections municipales de mars 2014 ?

Les dernières élections municipales en France ont eu lieu le 23 mars 2014. Plusieurs acteurs de l’immobilier avaient ressenti un ralentissement du marché environ 8 mois avant. 2 mois après le scrutin, Bouygues Immobilier avait estimé entre 10% et 15% de ses projets freinés. Et 6 mois après les élections, l’Union Sociale de l’Habitat (USH) avait de son côté compté 400 opérations immobilières bloquées.

Il convient toutefois de remettre les élections de 2014 dans leur contexte politique. Plus de 150 villes de plus de 9000 habitants sont passées à droite freinant notamment les constructions des logements sociaux.

Un scenario identique semble déjà en préparation. En février 2019, soit plus d’un an avant les prochaines élections, certains promoteurs ont affirmé que les maires leur demandaient déjà d'attendre avant de déposer des nouveaux permis de construire et même d'envisager de ne développer les nouvelles opérations qu'à partir de 2021. Les perspectives n’apparaissent pas très réjouissantes pour la construction neuve en 2019. D’autant plus qu’une fois les élections passées, il faut encore du temps pour que les nouvelles équipes municipales reprennent les dossiers en cours.

 

Quelle solution pour les acquéreurs ?

Quelle est la solution alors pour les ménages désireux d’acheter un bien immobilier au cours des prochains mois ? La solution la moins risquée semble de se tourner vers les programmes dont le chantier a déjà commencé. Le risque de voir un permis annulé sera paré et la livraison du logement certaine.

Il est également possible de se tourner vers des projets urbains de plus grandes envergues comme ceux des Zones d’Aménagement Concertés (ZAC) ou des écoquartiers. La multiplicité des acteurs publics et privés engagés ainsi que l’ambition économiques de ces projets est gage de sécurité.

 

Bon a savoir

Bon à savoir
Grand Paris

Le Grand Paris est un projet déjà bien entamé. La première phase de travaux qui mène jusqu’à 2024 et les Jeux Olympiques d’été a très peu de chance de ne pas aboutir.

 
 

 

Attendre ne semble pas nécessairement une bonne idée. En effet, il y a très peu de chance que les prix de l’immobilier baissent, surtout dans les zones dans lesquelles le marché est déjà tendu. De plus, si les taux de prêt immobilier sont encore bas actuellement, nous n’avons pas de visibilité pour les prochaines années. Enfin, attendre signifie aussi payer des loyers supplémentaires ou vivre plus longtemps dans un logement inadapté à ses besoins ou ceux de sa famille.

 

Bon a savoir

Bon à savoir
Un permis de construire accordé par un maire, peut-il être annulé par son successeur ?

Selon le Code de l’Urbanisme, un maire peut retirer un permis de construire s’il est illégal et dans un délai de trois mois à compter de sa délivrance. L’incompatibilité avec le Plan Local d’Urbanisme ou un projet contraire à la réglementation de la construction entraînent l’illégalité.

 

 

 

Illustration : programme immobilier neuf Les Natuelles à Tassin-la-demi-Lune par S.L.C Groupe Eugène Pitance

ITW : Adrien Péligry, co-fondateur d’Hestia, répond à nos questions sur le leasing immobilier

30/11/2022
Le leasing immobilier, une solution de financement basée sur le modèle de la location avec option d’achat : découvrez notre interview avec Adrien Péligry, co-fondateur et CEO d’Hestia.

40 % des constructions neuves réalisées dans 1 % des communes

23/11/2022
1 % des communes recenseraient 40 % des nouvelles constructions : tout savoir sur les données de la filière contruction avec Le Plan Immobilier !

Achat Immobilier : les critères de sélection évoluent

16/11/2022
Quels sont les critères passés en revue par les acquéreurs ? Tout savoir avec Le Plan Immobilier !

Projet transfrontalier : coup d’envoi des travaux du tramway Saint-Julien-en-Genevois

10/11/2022
Le tramway Saint-Julien-en-Genevois, opérationnel à l’horizon 2025 : tout savoir sur cette opération !

Annecy augmente la taxe sur les résidences secondaires

08/11/2022
La taxe sur les résidences secondaires, revue à la hausse dans la ville d'Annecy : tout savoir sur cette mesure radicale !

Recherche de logements

Villennes-sur-Seine (78670)
DU T2 AU T4 à partir de 281 000 €
Saint-Mandé (94160)
DU T2 AU T5 à partir de 574 000 €
Boulogne-Billancourt (92100)
DU T1 AU T5 à partir de 418 000 €
Vitry-sur-Orne (57120)
Continuer sans accepter →
Le respect de vos données personnelles est notre priorité
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez l'utilisation de cookies et les traceurs servant à mesurer l'audience, à comprendre votre navigation, à proposer des offres et publicités adaptées à votre profil.