Actualités immobilières

Ville moyenne nouvel eldorado immobilier

La ville moyenne, nouvel eldorado immobilier ?

Le 07/07/2020

Faut-il anticiper une migration urbaine vers les villes moyennes ? La crise du coronavirus et les mesures de confinement semblent avoir ravivé l’intérêt des Français pour les logements spacieux, loin des centres-villes congestionnés et avec un jardin.

 

Coronavirus : le logement citadin remis en question ?

L’épidémie mondiale de coronavirus a eu de nombreux effets, dont celui de révéler les préférences réelles de certains citadins en matière de logement. Une étude de l’Insee publiée le 8 avril a ainsi estimé que 12 % des Parisiens ont quitté précipitamment la capitale avant la mise en œuvre des mesures de confinement, soit un chiffre considérable. Leur destination ? La majorité a provisoirement établi leurs quartiers dans des communes paisibles de Normandie, de Bretagne, de Bourgogne, du Centre mais aussi en Nouvelle-Aquitaine. Parmi les 88 % restants, il n’est pas interdit de penser qu’un certain nombre aurait également fait le même choix s’ils en avaient eu la possibilité.

Ce mouvement de masse trouve rapidement une explication. Il est plus plaisant de passer deux mois de confinement dans une grande maison avec jardin plutôt que dans un appartement exigu donnant sur cour.

Par ailleurs, le télétravail et le chômage partiel ont libéré temporairement les salariés de toute contrainte géographique. Les autres grandes métropoles de France pourraient paraître moins attractives par rapport à des villes moyennes à taille humaine.

 

Focus immobilier le prêt à taux zéro

Bon à savoir
Prêt à Taux Zéro et zone C

La zone C reste éligible à un Prêt à Taux Zéro, dont le montant maximum va de 40 000 à 92 000 € selon la composition du foyer : un avantage qui se cumule avec des prix bas de l’immobilier, et donc l’accès à des logements beaucoup plus grands. Des petites villes sont concernées par le PTZ. Par exemple :

 

 

 

Des villes moyennes aux nombreux atouts

Après avoir goûté aussi longtemps à un mode de vie différent, un certain nombre d’habitants des grandes villes pourraient remettre en cause leur cadre de vie et migrer vers des cités moyennes, en optant pour un télétravail permanent, voire en réorientant leur carrière professionnelle.

Au-delà des communes qui souffrent d’un réel isolement géographique dans des régions désertées, la tendance depuis quelques années est surtout favorable aux villes moyennes situées à 30 ou 40 minutes d’une grande agglomération. On constate par exemple une valorisation rapide* :

  • Près de Toulouse, à Castelginest (+10 % entre 2019 et 2020)
  • Près de Rennes, à Bruz (+19 %)
  • Près de Lille, à Ronchin (+11 %)
  • Près de Nantes, à Saint-Herblain (+5 %)

 

Ces villes moyennes partagent quelques points communs, dont un tissu commercial de proximité, un bon maillage d’établissements scolaires, une diversité de logements individuels et collectifs, ou encore une desserte performante en transports en commun. Il s’agit d’un choix parfait pour oublier les défauts des grandes villes sans pour autant renoncer à tous leurs avantages.

 

 

 

* Source : Seloger

Immobilier : pourquoi investir en montagne en 2021

27/10/2020
Un mouvement émergent sur le marché immobilier en montagne s’est confirmé durant l’été 2020

Marseille 9e : le chantier de la ZAC Vallon Régny progresse

20/10/2020
Sur 34 hectares, 1000 logements vont être construits ainsi que des commerces et des bureaux.

3 idées reçues sur le logement neuf

13/10/2020
Cher, mal situé, délais de livraison … découvrez 3 idées reçues sur l’immobilier neuf

Saint-Julien-en-Genevois réaménage son centre-ville

06/10/2020
700 logements neufs quand le nouveau quartier gare d’ici 10 ans

Logement : bientôt une douche à l’italienne pour tous

29/09/2020
Les détails de l’arrêté publié le 17 septembre 2020 au Journal Officiel

Recherche de logements

Guide immobilier


Décines-Charpieu (69150)
DU T4 AU T6 à partir de 409 000 €
Saint-Égrève (38120)
T4 à partir de 263 000 €
Saint-Ouen (93400)
Angers (49000)