Actualités immobilières

De la RT 2012 à la RE 2020

De la RT 2012 à la RE 2020

Le 21/10/2019

L’actuelle réglementation thermique RT 2012 devrait être remplacée courant 2020 par une réglementation environnementale, la RE 2020. Un changement d’appellation évocateur pour les normes applicables à la construction.

 

RE 2020, RT 2012 : de quoi parle-t-on ?

Le choc pétrolier de 1973, puis les changements climatiques ont, entre 1974 et 2012, entraîné la promulgation de 6 réglementations thermiques (1974-1982-1988-2000-2005-2012). Ces obligations strictes appliquées à la construction ont permis en 4 décennies d’améliorer significativement la performance énergétique des bâtiments neufs.

Moins énergivores et moins polluants, ces derniers permettent de remplir le double objectif de limiter la consommation d’énergie, notamment fossile, et les émissions de gaz à effet de serre. L’actuelle RT 2012 fixe ainsi la consommation d’énergie primaire des logements neufs à un maximum de 50 kWhEP/m²/an. Un chiffre à comparer aux 300 kWh/m²/an obtenus par les méthodes de construction en vigueur entre 1950 et 1973.

 

Bon a savoir

Bon à savoir

En France, le bâtiment représente 44 % de la consommation énergétique nationale et près de 25 % des émissions de CO² du pays.

 

Une ère nouvelle : la performance environnementale

Véritable changement de paradigme, la Réglementation environnementale 2020 ajoute une dimension écologique claire et forte aux obligations des constructeurs. Les pouvoirs publics ambitionnent simplement d’abaisser fortement les émissions de CO² des nouvelles constructions. En clair, la RE 2020 fixe la consommation d’énergie primaire à 12 kWhEP/m²/an (kilowatt/heure d’énergie primaire par m² et par an). Mieux, les futurs bâtiments devront faire prioritairement appel aux énergies renouvelables et globalement produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment (bâtiment à énergie positive).

Avec la RE 2020, on ne parle plus de performance énergétique, mais bien de performance environnementale. Plusieurs axes d’efforts permettraient d’atteindre cet objectif particulièrement ambitieux :

  • Un renforcement de l’isolation
  • L’installation de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques
  • L’utilisation de chaudière biomasse
  • L’utilisation d’un poêle à bûches ou à pellets
  • L’utilisation de pompes à chaleur
  • L’installation de chauffe-eau thermodynamiques
  • L’installation de radiateurs intelligents
  • La connexion à un réseau de chaleur urbain

 

Santé et développement durable

Diverses études le démontrent, la qualité de l’air intérieur est directement dépendante des caractéristiques du bâtiment et des matériaux utilisés pour sa construction. Il est aujourd’hui avéré que certains composés organiques volatils (COV) peuvent être allergènes ou irritants, voire cancérogènes ou mutagènes. Face à ce constat, la Réglementation environnementale 2020 entend privilégier l’emploi de matériaux naturels sourcés et inscrits dans une démarche de développement durable. Particulièrement concernée par ce problème, l’isolation devra donc être encore plus performante tout en privilégiant les isolants naturels comme le chanvre, la ouate de cellulose, le liège, la fibre de bois, et bien d’autres solutions écologiques d’ores et déjà disponibles sur le marché. Un véritable défi motivé par des enjeux de santé publique et de préservation de l’environnement bien réels.

 

Quid du coût ?

Le mètre carré de construction neuve décarbonée devrait s’afficher entre 5% et 10% plus cher que celui de la RT 2012. Néanmoins ce surcoût sera immanquablement amorti par les importantes économies réalisées chaque année sur la facture énergétique des occupants et le confort de vie. Un investissement donc gagnant pour les futurs acquéreurs.

fleche resumeLE CALENDRIER DE LA RE 2020
  • Juillet 2019 : définition de la méthode pour la prochaine RE 2020
  • Fin 2019 : définition des exigences précises de la RE 2020
  • 1er semestre 2020 : publication des textes réglementaires
  • 2e semestre 2020 : Entrée en vigueur de la RE 2020

 

 

On le sait peu, mais la RE 2020 est déjà appliquée en France pour la construction des bâtiments publics. Dans le même temps, l’expérimentation E+C- (énergie plus et carbone moins) menée avec les promoteurs volontaires a permis d’affiner les objectifs et de définir les solutions techniques les plus pertinentes. L’application de la RE 2020 à tous les bâtiments domestiques se fera donc avec une certaine expérience. Un gage de succès pour une réglementation extrêmement ambitieuse.

 

> À lire aussi : Qu'est-ce qu'un écoquartier ?

100 % des chantiers de construction ont repris

22/05/2020
La construction de logements neufs est relancée en France.

Copropriétés : quelles mesures pendant le Covid-19 ?

19/05/2020
Le résumé des dispositions prévues

Propriétaires Airbnb : comment sortir de la crise ?

12/05/2020
A cause de la crise du coronavirus, les investissements Airbnb se sont plus rentables.

Immobilier et Covid-19 : état des lieux réformes en cours

07/05/2020
Réformes des APL, de la copropriété, loi Lagleize ... les réformes auront-elles lieu malgré la crise du coronavirus ?

Marché immobilier : quel scénario après la crise ?

30/04/2020
A partir du 11 mai 2020, les hypothèses les plus probables pour l'après Covid-19

Recherche de logements

Guide immobilier


Tassin-la-Demi-Lune (69160)
Chambéry (73000)
DU T1 AU T4 à partir de 146 000 €
Linas (91310)
DU T2 AU T3 à partir de 145 000 €