Actualités immobilières

Crédit immobilier : les taux en baisse

Crédit immobilier : les taux en baisse

Le 06/07/2018

Les taux diminuent depuis début 2018 pour le plus grand bonheur des emprunteurs. Cette baisse qui contraste avec la hausse du prix de l'immobilier reste cependant insuffisante pour susciter un réel désir d'achat chez les consommateurs.

 

Taux du crédit immobilier : une baisse certes légère mais constante

Les taux des prêts immobiliers connaissent une faible baisse durant ces 6 premiers mois de l'année 2018. Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le mois d'avril s'est achevé avec un taux de 1,47 % pour l'ensemble des durées de crédits logement sans coût supplémentaire pour la sûreté et l'assurance. Même si elle semble très minime, cette diminution de l'ordre de 0,01 % par rapport à mars constitue une bonne nouvelle pour les emprunteurs. Surtout que cette tendance à la baisse du taux des emprunts immobiliers se confirme en mai avec un taux qui s'établit à 1,46 %. Cette situation est d'autant plus intéressante que les durées des prêts à l'inverse se prolongent. Elles passent à 224 mois en moyenne en mai contre 220 mois en avril.

 

Une réduction du taux du prêt immobilier pas vraiment profitable pour les acheteurs

Le nombre d'acquisitions de biens immobiliers devrait en principe augmenter avec ce taux de 1,46 % du crédit logement proposé par les banques depuis le mois de mai. Mais dans la réalité, cette baisse ne profite pas vraiment aux emprunteurs. Et pour cause, les prix du mètre carré ne cessent de flamber. Ainsi, les clients ne se bousculent pas devant les établissements bancaires afin d'obtenir un prêt pour le financement de l'achat de leur logement. Ils sont donc nombreux, ces propriétaires désirant réaliser un investissement locatif et qui attendent encore que la courbe s'inverse, pour enfin tirer un meilleur parti de cette embellie du taux de l'emprunt immobilier depuis quelques mois.

 

 

 

Une aubaine pour profiter de meilleurs taux en matière d'assurance prêt ?

Les futurs acheteurs de biens immobiliers qui souhaitent mettre en place une délégation d'assurance pourraient quant à eux profiter de cette faible baisse du taux du crédit immobilier pour faire des économies intéressantes sur leurs contrats. Déterminante dans la décision finale du banquier en matière de crédit logement, cette assurance a un coût qu'il faut chercher à réduire au maximum. Et la loi Hamon facilite en ce sens la tâche des emprunteurs assurés, en leur donnant la possibilité de remplacer leur assurance-crédit immobilière à n'importe quel moment durant les 12 premiers mois de leur signature. Ce dispositif intensifie la concurrence entre les assureurs. C'est pour cette raison qu'il faut utiliser les services d'un comparateur pour obtenir les meilleurs taux en assurance emprunteur. Grâce à des outils tels que le simulateur, il est ainsi possible de faire une simulation afin de choisir une assurance de prêt parfaitement adaptée à son profil et avec les taux les plus bas du marché.

 

 

 

 

Recherche de logements

Guide immobilier


Acheter pour habiter
Acheter pour investir
Construire
Financement
Normes & Ecohabitat