Actualités immobilières

Acheter moins cher grâce aux travaux réservés

Acheter moins cher grâce aux travaux réservés

Le 13/01/2020

Depuis novembre 2018, un acquéreur peut se charger des travaux de finitions si ces derniers sont mentionnés dans l’acte de vente. Quels travaux sont concernés ? Quels sont les risques et avantages de cette démarche ?

 

Travaux réservés, loi ELAN et VEFA

Depuis l’adoption de la loi ELAN le 23 novembre 2018, il existe maintenant la possibilité d’établir dans le contrat préliminaire que l’acquéreur se réserve l’exécution de certains travaux de finitions. Même chose concernant l’installation d’équipements qu’il peut alors se procurer par lui-même. Cette modalité est un commun accord entre le propriétaire et l’accédant. Elle doit être stipulée noir sur blanc comme une clause acceptée par les deux parties dans le contrat de VEFA.

Aussi, ces travaux qui seront pris en charge et exécutés par le futur propriétaire doivent être mentionnés directement dans l’acte authentique de vente. Cependant, l’acquéreur dispose d’un délai qui lui permet de changer d’avis et de laisser le constructeur effectuer ces travaux. Dans ce cas, le promoteur est tenu d’exécuter ou de faire exécuter ces travaux aux prix et conditions mentionnés au contrat préliminaire.

 

Bon a savoir

Bon à savoir
Article L261-11 du Code de la construction et de l’habitation

La description des travaux dont l'acquéreur se réserve l'exécution lorsque la vente est précédée d'un contrat préliminaire comportant la clause prévue au II de l'article L. 261-15 et dès lors que l'acquéreur n'a pas demandé au vendeur d'exécuter ou de faire exécuter les travaux dont il s'est réservé l'exécution.

 

 

Travaux réservés dans les faits : comment ça se passe ?

Nous avons vu que pour couvrir les parties prenantes, qu’il s’agisse du vendeur comme de l’acquéreur, le contrat doit comporter une clause obligatoire. Si le commun accord est largement encadré par la loi et sous couvert d’un acte notarié, il doit stipuler très clairement que l’acquéreur accepte :

  • La charge des travaux avec une description chiffrée de ce qui incombe à l’acquéreur
  • Le coût avec le prix prévisionnel de vente qui inclue le prix de vente convenu et le coût des travaux dont l’acquéreur se réserve l’exécution
  • Le délai de rétractation de l’acquéreur quant à cesdits travaux
  • Les responsabilités résultant de ces travaux

 

VEFA : liste des travaux et finitions réservés

Les travaux qui peuvent être concernés ont été précisés dans un décret le 25 juin 2019. Ce dernier détermine la nature de ces travaux et adapte les mentions obligatoires du contrat préliminaire et la définition de l’achèvement de l’immeuble. Ainsi, les travaux dont l'acquéreur peut se réserver l'exécution sont : les travaux de finitions des murs intérieurs, les travaux de finitions de revêtement, les travaux d'installation, l'équipements de chauffage ou sanitaires, les travaux de mobilier pouvant accueillir les installations mentionnées ci-dessus.

 

 

VEFA : liste des travaux réservés

 

Travaux réservés, quelle garantie ?

Pour parer à tout scénario, le vendeur souscrit une garantie financière de l'achèvement de l'immeuble ou une garantie financière du remboursement des versements effectués en cas de résolution du contrat à défaut d'achèvement. Cela doit intervenir avant la conclusion d'un contrat de vente d'un immeuble à construire. Il est également en charge de prévenir notaire et assurance que le délai de rétractation a expiré et que les travaux de finitions ne sont bel et bien plus à sa charge.

 

 

 

A Tassin, le chantier de Purs Éléments a débuté

24/02/2021
Dans l’ouest de Lyon, le promoteur SLC Pitance a donné le premier coup de pelle du programme immobilier Purs Éléments

Loi Climat et Résilience : les impacts pour la construction

16/02/2021
La loi climat et résilience a pour objectif de concrétiser les ambitions écologiques du gouvernement.

Le permis de louer : qu’est-ce que c’est ?

09/02/2021
Le permis de louer est obligatoire pour mettre en location un logement dans certaines villes.

Bordeaux : création de l’observatoire local des loyers

02/02/2021
Une étape obligatoire pour mettre en place l’encadrement des loyers

Faut-il continuer d'investir en SCPI cette année ?

27/01/2021
La pandémie de la Covid-19 amène les investisseurs individuels à sécuriser leur patrimoine financier.

Recherche de logements

Guide immobilier


Viuz-la-Chiésaz (74540)
DU T2 AU T4 à partir de 204 000 €
Bons-en-Chablais (74890)
DU T2 AU T5 à partir de 211 500 €
Livilliers (95300)
DU T4 à partir de 287 010 €
Neuville-sur-Oise (95000)
DU T2 AU T5 à partir de 148 891 €