Actualités immobilières

Pays de Savoie et Pays de Gex : les tendances immobilier neuf du 1er semestre

Pays de Savoie et Genève : les tendances du 1er semestre

Le 19/09/2018

La FPI Alpes a publié ses données relatives au marché immobilier neuf. Voici les tendances à retenir pour les agglomérations d’Annecy et de Chambéry et pour le bassin Genevois.

 

Grand Annecy

Les chiffres de la FPI Alpes pour l’agglomération du Grand Annecy, illustrent un marché tendu, avec une offre insuffisante pour répondre à la demande toujours très présente. La part des investisseurs reste faible (29%) du fait du classement en zone B1 pour le dispositif fiscal Pinel.

Le stock physique est préoccupant car quasiment inexistant. Les recours bloquant les permis d’urbanisme sont nombreux en Haute-Savoie et pénalisent l’offre commerciale potentielle.

Au 1er semestre 2018, les prix ont légèrement baissé pour atteindre 4574€/m² (hors stationnement). Cependant, cela ne compense pas la hausse observée depuis 5 ans. D’ici la fin de l’année, si l’offre reste insuffisante face à la demande, les prix pourraient augmenter.

 

Grand Chambéry

Pour l’agglomération de Chambéry, les chiffres de la FPI Alpes montrent un 1er semestre en retrait, aussi bien au niveau de l’offre disponible qu’au niveau des réservations. Olivier Gallais, président de la FPI Alpes, explique cette baisse par la diminution de la part des investisseurs en loi Pinel (-20%). Le 2e semestre sera décisif : il permettra peut-être de reconstituer l’offre.

Les prix ont légèrement baissé pour atteindre 3300€/m² et devraient rester stable pour le 2 semestre.

 

Genevois français

Dans le Genevois français, la FPI Alpes observe une baisse de marché préoccupante par rapport au 1er semestre 2017 malgré le contraste entre les différents secteurs. C’est le sud Genevois qui subit le plus fort retrait. L’agglomération d’Annemasse s’en sort bien et a de belles perspectives devant elle avec la mise en place du Léman Express. Les résultats du 2e semestre viendront confirmer, ou non, un réel ralentissement du marché.

Le prix moyen sur l’ensemble du Genevois français au 1er semestre 2018 est de 4348€/m2 (hors stationnement), avec un écart de près de 1000€/m2 entre le Chablais (3989€/m2) et le Pays de Gex (4917€/m2). Si l’on regarde de plus près, on constate que les prix ont augmenté de plus de 10% sur ces 4 dernières années sur le secteur d’Annemasse Agglo et du Pays de Gex, alors que sur le Chablais et le Sud Genevois, les prix moyens ont plus évolué sur le rythme de l’inflation.

 

 

 

Crédit photo :  L'avant-scene, Annecy, Crédit Agricole Immobilier

Recherche de logements

Guide immobilier


Acheter pour habiter
Acheter pour investir
Construire
Financement
Normes & Ecohabitat