Le taux du PEL passe à 2 % dès 2023


Taux PEL

C'est officiel, à partir du 1er janvier 2023, le taux du plan d'épargne logement (PEL) va doubler. Le ministère de l’Économie a annoncé son augmentation à 2 %.

Plus attractif qu’auparavant, cette revalorisation sera bénéfique pour les acquéreurs d’un bien immobilier souhaitant se constituer une épargne pour financer leur achat ou pour couvrir les coûts engendrés par les travaux.

Une excellente nouvelle pour les souscripteurs d’un compte PEL, puisqu’il s'agit de la première hausse du taux depuis les années 2000.

Décryptage de ce produit d’épargne avec Le Plan Immobilier !

 

Définition : qu’est-ce qu’un PEL ?

Par définition, le plan d'épargne logement, désigné aussi sous l’appellation « PEL », est un compte d'épargne réglementé.

Celui-ci peut être souscrit par toute personne mineure ou majeure souhaitant se constituer apport personnel destiné à l’acquisition d’une résidence principale, au financement des travaux ou à l’obtention d’un prêt d’épargne-logement.

Selon la date d'ouverture du plan, les règles applicables peuvent différer.

 

Deux taux réglementés sont définis par le biais d’un PEL :

  • Le taux correspondant à la rémunération de l'épargne déposée par le souscripteur du contrat, soit 1% brut depuis le 1er août 2016 ;
  • Le taux du prêt épargne logement, qui passera de 2,20 % à 3,20 % pour les nouveaux contrats.

 

Si vous disposez d’un compte épargne logement (CEL), il est tout à fait possible de souscrire un PEL à condition de le détenir au sein de la même banque.

À titre indicatif, un PEL et livret A peuvent être cumulés.

 

La rémunération du PEL va doubler à partir de 2023

Jeudi 8 décembre dernier, le ministère de l’Économie annonçait officiellement une revalorisation du taux de rémunération des plans d’épargne-logement (PEL) ouverts à partir du 1er janvier 2023.

Les souscripteurs pourront bénéficier d’un taux de 2 %, contre 1 % actuellement. Les comptes ouverts avant 2023 ne sont donc pas concernés par cette revalorisation.

Cette décision découle de la recommandation du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

La hausse du taux du PEL a été définie à partir de la formule de calcul du taux du PEL qui se base sur l'évolution des taux de marchés dans la rémunération de ce placement.

La démarche du ministre de l’Économie Bruno Le Maire vise à apporter « un nouveau soutien à l’épargne des Français » qui font « face à la remontée des taux d’intérêt des prêts immobiliers ».

Au cours de la saison estivale, Bruno Le Maire avait d’ores et déjà confirmé la revalorisation du taux du Livret A, passant à 1 à 2 %.

Le Livret de développement durable (LDD) est également concerné par cette hausse. Le Livret d’épargne populaire (LEP) est également passé de 2,2 % à 4,6 % le 1er août dernier.
 

PEL : qui est concerné par l’augmentation du taux dès 2023 ?

Seuls les PEL souscrits après le 1er janvier 2023 sont concernés par la rémunération de 2 %.

C’est d’ailleurs la particularité de ce produit d'épargne, dont les taux appliqués sont ceux en vigueur le jour de la signature, ce qui permet au souscripteur d’avoir un taux fixe garanti.

Obtenir un prêt immobilier avec un taux garanti

Le PEL permet aux souscripteurs d'épargner et d'obtenir un prêt immobilier à un taux garanti à l'avance, plafonné entre 5 000 et 92 000 euros, à 2,2 % sur une durée d’emprunt égale à 15 ans.

À titre indicatif, le taux actuel établi pour un crédit immobilier sur une période de 20 ans est supérieur à 2 %.

Avec un PEL, il est possible de se constituer un apport pouvant osciller les 61 200 euros, soit presque trois plus qu'avec un Livret A, dont le plafond est de 22 950 euros.

Les épargnants détenant un compte PEL pourraient résilier leur compte actuel et en souscrire un nouveau le 1er janvier 2023, afin de pouvoir bénéficier d’un meilleur taux.

 

Livret A et LDDS : plus attractifs en matière d'épargne ?

Contrairement aux livrets d'épargne règlementé, le PEL est assujetti à un prélèvement forfaitaire unique de 30 % (PFU) composé de 12,80 % d'impôt sur le revenu et de 17,20 % de prélèvements sociaux.

Ainsi, avec un rendement de 2 %, le PEL est moins avantageux que le Livret A et le Livret de développement durable solidaire (LDDS).

D’autant plus qu’à compter de février 2023, la rémunération de ces deux placements d’épargne pourrait atteindre les 3 % ou plus.

 

Bon a savoir

Bon à savoir

Quels versements faire sur un PEL ?

Le versement initial est d’au moins 225 euros. Les versements annuels doivent atteindre au minimum la somme de 540 euros. Ces derniers peuvent être mensuels, trimestriels ou semestriels. À noter que les versements libres complémentaires sont également possibles.



Découvrez notre sélection de biens immobiliers neufs

Programme immobilier neuf Le haras à Marly-la-Ville (95670)
Le haras

Marly-la-Ville (95670)

Programme immobilier neuf Villa cornelie à Lyon 7ème (69007)
Villa cornelie

Lyon 7ème (69007)

Programme immobilier neuf Le Domaine Maceria à Maizières-lès-Metz (57280)
Le Domaine Maceria

Maizières-lès-Metz (57280)

Programme immobilier neuf Esprit citadin à Cormeilles-en-Parisis (95240)
Esprit citadin

Cormeilles-en-Parisis (95240)

Programme immobilier neuf Villa Cassandre à Ozoir-la-Ferrière (77330)
Villa Cassandre

Ozoir-la-Ferrière (77330)

Programme immobilier neuf Ayla à Nice (06000)
Ayla

Nice (06000)

Programme immobilier neuf Le Hamo des cigogneaux à Andolsheim (68280)
Le Hamo des cigogneaux

Andolsheim (68280)

Programme immobilier neuf Les platanes à Saubrigues (40230)
Les platanes

Saubrigues (40230)

Continuer sans accepter →

Le respect de vos données personnelles est notre priorité
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez l'utilisation de cookies et les traceurs servant à mesurer l'audience, à comprendre votre navigation, à proposer des offres et publicités adaptées à votre profil.