Conseil

Immobilier France

Nouveau DPE : quel est l’état du parc immobilier français, zone par zone ?

Le 08/07/2022

Entrée en vigueur le 1er juillet 2021, la nouvelle formule du diagnostic de performance énergétique (DPE) est imposée dans le cadre d’une vente immobilière ou de mise en location d’un logement.

La FinTech de la rénovation énergétique, Heero, s’est attelée à dresser un état des lieux du parc de logements sur le territoire français en identifiant les régions les plus énergivores et les plus économes. Le Plan Immobilier fait le point sur les données essentielles à retenir sur les facteurs influençant les disparités régionales qui existent aujourd’hui.

 

Bilan immobilier : les inégalités régionales, renforcées par plusieurs facteurs

Il ressort du rapport plusieurs raisons expliquant des inégalités régionales en lien avec la consommation énergétique des logements et l’état du marché immobilier. Les voici :

  • Un climat hivernal plus froid et sec dans certaines régions, avec un impact logique sur la consommation énergétique des logements.
  • Une dynamique locale assez faible concernant le marché immobilier, avec pour conséquence un plus faible volume de constructions neuves répondant aux nouvelles réglementations du DPE.
  • Une offre moins importante de biens immobiliers à louer ou de résidences secondaires, mais aussi, des revenus moins élevés tendent à rendre le marché immobilier atone par rapport à d’autres zones géographiques du territoire national.
  • Globalement, les disparités sont notamment plus marquées dans les régions agricoles où les maisons sont plus nombreuses que dans les métropoles.

En somme, le bilan de cette étude a permis de souligner que le nombre de passoires énergétiques par région est contrebalancé par la construction de logements neufs répondants aux nouvelles réglementations du DPE.

 

Bon a savoir

Bon à savoir
Qu’est-ce que le DPE ?

 

Le diagnostic énergétique, connu sous l’abréviation de DPE, se présente comme un document permettant de calculer d’une part la consommation d’énergie et de l’autre, le taux d’émission de gaz à effet de serre. Celui-ci est obligatoire, sauf si le bien immobilier est occupé seulement 4 mois ou moins dans l’année. Deux étiquettes allant de A à G sont rapportées sur le DPE. Cette étiquette énergétique permet d’évaluer la consommation d’énergie primaire, alors que l’étiquette climat a pour objectif d’estimer le taux de gaz à effet de serre.

 

 

Pour tout connaître sur les réglementations du DPE, découvrez notre article.

 

Quelles sont les régions avec le plus de passoires énergétiques ?

Les informations recueillies à travers cette enquête ont permis d’identifier les régions qui comportent le plus de passoires énergétiques dont les étiquettes varient entre F et G :

  • Bourgogne-Franche-Comté avec 16,6 % de passoires énergétiques
  • 15,7 % de passoires énergétiques pour le Centre-Val de Loire
  • 14,8 % pour la Normandie
  • 14,4 % pour le Grand Est

D’après le bilan, la typologie du logement a son importance. La part d’appartements énergivores s’élève entre 23 et 38 %, contre 26 à 47 % pour les maisons selon la région. Globalement, les maisons les plus énergivores se concentrent dans les régions Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire et Grand Est, avec des taux allant de 46 à 47 %.

Le climat et l’âge du parc sont deux facteurs menant à ce constat.

Toutefois, bien que la Bretagne, les Pays de la Loire et la Nouvelle-Aquitaine recensent près de 70 % de maisons, seulement un tiers d’entre elles sont considérées comme des passoires thermiques.

 

Classement des régions avec le plus de logements économes

À l’inverse, les régions de France qui comportent le moins de passoires énergétiques sont :

  • L’Occitanie avec 23,9 % de logements étiquetés A et B du DPE, neufs inclus.
  • 23,8 % pour l’Île-de-France
  • 23,2 % pour la Nouvelle-Aquitaine
  • 21,9 % pour les Pays de la Loire

Toujours dans le cadre des données collectées, les régions PACA, Occitanie et Nouvelle-Aquitaine ont peu de logements énergivores, avec respectivement : 6,8 %, 7,3 % et 7,6 %. L’attractivité de ces régions pour la qualité et le cadre vie qu’elles offrent et le dynamisme du marché immobilier dans ces zones privilégiées, notamment avec de nouvelles constructions soumises aux normes environnementales, sont autant de facteurs qui expliquent ce phénomène.

 

Bon a savoir

Bon à savoir
Définition du terme passoire énergétique

 

Une passoire énergétique, appelée aussi passoire thermique, désigne un logement (maison ou appartement) dont l’isolation est de mauvaise qualité. Cela peut aussi concerner, par exemple, certaines parties du logement telles que la toiture ou encore les fenêtres.

 

Pourquoi installer des panneaux solaires dans une maison neuve ?

09/05/2023
Maison neuve : est-il toujours intéressant d'installer des panneaux photovoltaïques ? Toutes les réponses avec Le Plan Immobilier !

Crowdfunding immobilier : à combien s’élève le taux de rendement ?

04/05/2023
Crowdfunding immobilier : faut-il investir ? Toutes les réponses avec Le Plan Immobilier !

Résidence de services : comment réussir son investissement LMNP ?

02/05/2023
Investir dans une résidence de services en LMNP : découvrez le fonctionnement et les avantages liés à type d’investissement locatif !

Investissement locatif : comment faire du cash flow positif ?

25/04/2023
Le cash flow (CF), un indicateur de bonne santé financière dans le monde de l’immobilier locatif. En quoi consiste-t-il ? Comment l’améliorer ? Le Plan Immobilier fait le point !

Comment souscrire un prêt relais ?

24/04/2023
Vous êtes propriétaire et vous souhaitez déménager ? Découvrez les avantages du prêt relais, utile en cas d’achat-revente d’un logement !

Recherche de logements

Annecy-le-Vieux (74940)
DU T2 AU T5 à partir de 379 000 €
Lyon 3ème (69003)
DU T2 AU T5 à partir de 380 000 €
Maizières-lès-Metz (57280)
DU T2 AU T3 à partir de 153 000 €
Marly-la-Ville (95670)
DU T1 AU T4 à partir de 140 900 €
Marseille 8ème(13008)
DU T2 AU T4
Annecy (74000)
DU T1 AU T5 à partir de 269 000 €
Sin-le-Noble (59450)
Clermont-Ferrand (63000)
DU à partir de 143 000 €
Gières (38610)
DU T2 AU T4 à partir de 213 000 €
Nantes (44000)
DU T2 AU T5
Aubervilliers (93300)
DU T1 AU T5 à partir de 225 000 €
Sourcieux-les-Mines (69210)

Continuer sans accepter →

Le respect de vos données personnelles est notre priorité
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez l'utilisation de cookies et les traceurs servant à mesurer l'audience, à comprendre votre navigation, à proposer des offres et publicités adaptées à votre profil.