Immobilier neuf à Lyon : bilan 2018 - Actualités Immobilier

Lyon : bilan 2018 sur le territoire de la métropole

Le 05/11/2018

Sur le territoire de la Métropole de Lyon, les professionnels de l'immobilier ont observé une baisse des réservations depuis le début de l'année et un marché du neuf toujours sous tension.

Avec 2 609 réservations sur la Métropole de Lyon, les ventes de logements accusent une baisse de 17 % par rapport à fin août 2017.

53 % des réservations effectuées à fin août 2018 ont été réalisées par des acquéreurs souhaitant habiter leur logement. Une base stable qui confirme l’attractivité de la Métropole de Lyon depuis plusieurs années. Le Plan 3A (aide financière accordée par la Métropole jusqu’au 30 juin 2018) a également encouragé les acquéreurs à devenir propriétaires.

En revanche la baisse des réservations (-28% par rapport à fin août 2017) s’est fortement fait ressentir au niveau des investisseurs privés. La hausse des prix dans la zone A (zonage Pinel), l’Impôt sur la Fortune Immobilière et les doutes concernant l’impôt à la source peuvent expliquer cette frilosité des investisseurs.

 

Infographie Immobilier neuf lyon en 2018

Un marché sous tension

Sur la Métropole de Lyon, la baisse de l’offre de logements disponibles continue sa progression (-20% par rapport à 2017) et la durée de commercialisation reste insuffisante (9 mois) pour que le marché soit sain.

Le prix moyen de vente continue de progresser atteignant 4 349 €/m²** sur la Métropole, soit une hausse de 3,7% par rapport à août 2017.

Plusieurs causes peuvent expliquer cette insuffisance de nouveaux logements comme par exemple le manque de terrains constructibles, la difficulté à obtenir des permis de construire, les recours abusifs ou encore les incertitudes quant à la révision du PLU-H actuellement en cours.

 

Au-delà des frontières lyonnaises

Que ce soit pour les acquéreurs souhaitant occuper leur logement ou pour les investisseurs, le constat est le même, les ventes sont en baisse. De 17% pour les premiers et de 12% pour les seconds par rapport à août 2017.

A l’image de Lyon, les prix de vente sur les communes avoisinantes augmentent pour atteindre 2 884 €/m²** en moyenne, soit une hausse de 3,1% par rapport à 2017.

 

Les perspectives sur la fin d’année

Malgré une demande en nouveaux logements toujours présente, le bilan des réservations sur l’année 2018 devrait être basse. Si le renouvellement reste insuffisant, la montée des prix devrait se poursuivre en 2019.

 

Sources : Conférence de presse du 24 septembre 2018 en présence de Hervé Simon, Président de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de la Région Lyonnaise, Louis Ziz, Président de l’Union Régional Auvergne-Rhône-Alpes de la FPI et Eric Verrax, Président de l’Observatoire du Cecim.

** Hors vente en bloc - hors stationnement - TVA normale

ITW : Adrien Péligry, co-fondateur d’Hestia, répond à nos questions sur le leasing immobilier

30/11/2022
Le leasing immobilier, une solution de financement basée sur le modèle de la location avec option d’achat : découvrez notre interview avec Adrien Péligry, co-fondateur et CEO d’Hestia.

40 % des constructions neuves réalisées dans 1 % des communes

23/11/2022
1 % des communes recenseraient 40 % des nouvelles constructions : tout savoir sur les données de la filière contruction avec Le Plan Immobilier !

Achat Immobilier : les critères de sélection évoluent

16/11/2022
Quels sont les critères passés en revue par les acquéreurs ? Tout savoir avec Le Plan Immobilier !

Projet transfrontalier : coup d’envoi des travaux du tramway Saint-Julien-en-Genevois

10/11/2022
Le tramway Saint-Julien-en-Genevois, opérationnel à l’horizon 2025 : tout savoir sur cette opération !

Annecy augmente la taxe sur les résidences secondaires

08/11/2022
La taxe sur les résidences secondaires, revue à la hausse dans la ville d'Annecy : tout savoir sur cette mesure radicale !

Recherche de logements

Villennes-sur-Seine (78670)
DU T2 AU T4 à partir de 281 000 €
Saint-Mandé (94160)
DU T2 AU T5 à partir de 574 000 €
Boulogne-Billancourt (92100)
DU T1 AU T5 à partir de 418 000 €
Vitry-sur-Orne (57120)
Continuer sans accepter →
Le respect de vos données personnelles est notre priorité
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez l'utilisation de cookies et les traceurs servant à mesurer l'audience, à comprendre votre navigation, à proposer des offres et publicités adaptées à votre profil.