Métavers immobilier

Le Métavers aurait rapporté 60 millions de dollars à la startup Everyrealm

Le 26/04/2022

Créée par Janine Yorio, la startup Everyrealm devenue spécialiste du métavers immobilier a réalisé une levée de fonds pharaonique, ce qui marque un tournant dans ce domaine florissant dans l’Hexagone et autour du globe.

Mise en lumière sur le parcours de cette nouvelle plateforme dédiée au métavers avec Le Plan Immobilier !

 

Le métavers, une aubaine pour les investisseurs dans l’immobilier ?

À la tête de la startup Everyrealm, Janine Yorio travaillait à ses débuts pour une plateforme de financement participatif dans la branche de l’investissement immobilier. Très vite, la jeune entrepreneuse s’est intéressée de près au métavers, une plate-forme virtuelle immersive 3D qui permet aux utilisateurs d’interagir entre eux et de devenir une réplique virtuelle de notre monde physique.

Composé de « méta » qui veut dire « au-delà » et « d’univers », le terme « métavers » représente un monde virtuel fictif qui se compose d’une multitude d’espaces distincts, peuplés d’avatars contrôlés par des internautes.

Dans ces univers numériques, accessibles par le biais d’équipements connectés tels que les casques VR, les manettes ou les gants tactiles, il est possible de s’appuyer sur des environnements virtuels pour monétiser des biens ou des services.

En peu de temps, l’immobilier virtuel est devenu une aubaine pour les investisseurs du monde entier, notamment en France.

À mesure que des utilisateurs se lancent dans le monde numérique, de plus en plus de ventes de terres virtuelles s’effectuent via ces plateformes dédiées au métavers. Le potentiel croissant de l’immobilier immatériel s’est présenté comme une opportunité de business attractive pour la fondatrice d’Everyrealm.

Elle s’est par la suite lancée dans le développement de Republic Realm, puis dans la création de l’un des métavers les plus adulés : Decentraland, similaire à Second Life et Minecraft.

Les utilisateurs de ces plateformes novatrices en la matière peuvent créer ou négocier l’utilisation des parcelles virtuelles. Le succès du métavers Decentraland a donné un élan de motivation aux équipes de Repulic Realm pour créer leur univers dans le métavers : Everyrealm. Le principe est simple : la startup achète avec des NFT des terrains immobiliers virtuels sur cette nouvelle plateforme.

Les utilisateurs peuvent ensuite construire, acheter ou vendre des biens immobiliers sur les parcelles achetées par l’entreprise. La société Everyrealm détient aujourd’hui environ 25 métavers. Son succès se traduit par une centaine de projets immobiliers développés par l’entreprise depuis sa création.

 

La pierre numérique, l’avenir de l’immobilier ?

Dans un avenir proche, les professionnels du monde immobilier et les acteurs de la filière construction de demain pourraient être amenés à superviser des transactions de manière 100 % virtuelle, et ce, en présence d’un notaire qui se présenterait sous la forme d’un avatar. Bien que le métavers soit aux prémices de son évolution, des expériences en ligne plus immersives qu’avec un écran pourraient être proposées dans le secteur immobilier.

D’après certains experts en la matière, les visites virtuelles des biens immobiliers pourraient être l’aspect de la profession le plus impacté par cette possible révolution. Lors d’une visite virtuelle, le client pourrait se déplacer dans le bien en utilisant son clavier d’ordinateur, sa souris et son casque VR.

Les avatars du client et de l’agent immobilier pourraient visiter le logement ensemble et échanger tout au long de la visite. Toujours selon des experts, le métavers pourrait donner la possibilité aux agents immobiliers de décrocher des mandats de vente dans le monde entier, simplement en modélisant le bien immobilier en question au sein du métavers à l’aide d’une caméra 3D. Cela rendrait le métier d’autant plus challengeant et compétitif.

En somme, le métavers pourrait être le pivot de l’Internet du futur.

 

Où investir dans le métavers ? 

À l'heure actuelle, le métavers offre de nombreuses possibilités. Il est possible de rejoindre cet univers numérique pour se divertir, étudier ou encore pour investir dans des terrains virtuels. Une multitude d'options sont proposées pour réaliser un investissement dans le métavers. 

Se tourner vers des sociétés cotées en bourse après avoir analysé leur modèle commercial peut être une alternative attractive pour les investisseurs.

 

Voici une liste d'entreprises qui souhaitent devenir des acteurs du métavers : 

  • Meta Platforms, Inc, une plateforme créée par Marc Zuckerberg, le fondateur de Facebook (devenu Meta) ;
  • La version bêta du métavers Horizon Worlds accessible aux États-Unis et au Canada ;
  • Unity Software : cette société spécialisée dans les jeux vidéo est dotée de systèmes de conception des mouvements des joueurs sur les plateformes dédiées aux jeux vidéo. Unity Software a acheté des parts de Weta Digital, la société qui a créé les effets spéciaux du film le Seigneur des Anneaux ; 
  • Roblox Corp : il s'agit d'une plateforme de divertissement digital. Elle offre aux utilisateurs la possibilité de concevoir des jeux.

L'entreprise Boeing fait partie des entreprises les plus cotées en bourse. La société permet d'investir en métavers. Microsoft a aussi pour ambition de lancer Mesh pour Microsoft Teams.

L'investissement dans l'immobilier est aussi une aubaine pour les investisseurs souhaitant investir dans le métavers. Pavia, un projet NTF, comporte près de 100 000 parcelles de terrain.

La platefrome recense déjà près de 8 700 propriétaires de terrains NTF. Il est aussi possible d'acheter ces NTF sur d'autres plateformes telles qu'OpenSea.

Les ETF dédiés à l'univers métavers offrent aussi des opportunités d'investissement. 

 

Qui a investi dans le métavers ?

Comme évoqué précedemment, de grands acteurs tels que Facebook( Meta), Microsoft ou Roblox n'ont pas hésité à investir dans le métavers. D'autres entreprises tendent à se développer dans le domaine dans les mois et annés à venir. 

 

Parmi ces acteurs, on retrouve : 

  • The SandBox, créé par Pixowl et racheté par Animoca Brands ; 
  • Decentraland ; 
  • Nvidia ; 
  • Snap ; 
  • Autodesk ;
  • Tencent ;
  • Epic Games ;
  • HTC.

Les géants tels que Adidas, Carrefour ou PwC se sont également lancés dans cet univers numérique en achetant des parcelles virtuelles.

 

Pourquoi investir dans le métavers ? 

Selon une étude menée par l'université Cornell, la valeur des terrains virtuels aurait été multipliée par 300 sur The Sandbox, entre décembre 2019 et janvier 2022. Tout comme sur le marché immobilier, des règles sont régies dans le métavers. 

La valorisation des biens ou des terrains fluctue en fonction de l'emplacement. Toutefois, il n'y a pas de prix de marché homogène.

Le métavers, qui est à ce jour un environnement peu régulé, tend ainsi à devenir un placement fructueux pour les investisseurs.

Avant de se lancer dans n'importe quel investissement, une étude scrupuleuse du projet et du livre blanc est une étape importante, et ce, même dans le métavers.

Changer de syndic de copropriété : la marche à suivre

20/05/2022
Changer de syndic de copropriété : Le Plan Immobilier fait le point sur les étapes à suivre !

Visite d’un bien immobilier : quels sont les points à passer en revue ?

13/05/2022
Achat d'un bien immobilier : quels critères vérifier lors de la visite ? Réponses avec Le Plan Immobilier !

Panneaux solaires : comment faire des économies d’énergie ?

11/05/2022
Panneaux solaires & économies d'énergie : le Plan Immobilier fait le point !

Mettre en location avec Airbnb : les conditions se durcissent !

04/05/2022
Location Airbnb : découvrez les conditions imposées par la loi en vigueur !

Blockchain et immobilier : une fusion fructueuse

28/04/2022
Blockchain et immobilier : Le Plan Immobilier fait le point !

Recherche de logements

Guide immobilier


Rochetaillée-sur-Saône (69270)
DU T2 AU T5 à partir de 260 000 €
Vénissieux (69200)
DU T1 AU T4 à partir de 192 500 €
Péron (01630)
DU T2 AU T5 à partir de 222 000 €
Le Grau-du-Roi (30240)
DU T2 AU T6
Francheville (69340)
DU T3 AU T4 à partir de 310 000 €
Tours (37000)
DU T1 AU T5 à partir de 172 000 €
Continuer sans accepter →
Le respect de vos données personnelles est notre priorité
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez l'utilisation de cookies et les traceurs servant à mesurer l'audience, à comprendre votre navigation, à proposer des offres et publicités adaptées à votre profil.