Actualités immobilières

Bilan immobilier neuf à Lyon 2017

Immobilier neuf à Lyon : bilan 2017 et perspectives 2018

Le 19/02/2018

Après une année 2016 exceptionnelle, les professionnels du logement constatent une baisse du marché de l’immobilier neuf dans la Métropole Lyonnaise en 2017. Le bilan est-il pour autant négatif ? Que doit-on attendre de l’année 2018 ?

Réservations en 2017 : une année contrastée

Bien qu’en baisse de 14% par rapport à 2016, les réservations nettes sur la Métropole de Lyon s’élèvent à 6186 au 31 décembre 2017, tout produit immobilier confondu (collectifs**, maisons individuelles et résidences avec services). Un nombre qui, de l’aveu des professionnels du secteur, représente un “très bon volume de réservations”.

Toujours aussi attractive, la Métropole de Lyon peut compter sur une base solide d’acquéreurs se destinant à occuper leur logement. Ils représentent en effet 39% des réservations totales sur 2017 devançant ainsi les investissements (35%). Les ventes en TVA réduite et le Plan 3A ont notamment contribué à ce bon résultat.

Les chiffres restent également positifs sur le plan de l’investissement privé grâce au dispositif Pinel prolongé jusqu’en 2021. L’achat en vue de la location sur les communes de Lyon et Villeurbanne, toutes deux classées en zone A, se maintient en 2017.

Comme le précise les professionnels du secteur, “le marché lyonnais est un marché sain avec une demande présente au niveau des utilisateurs et des investisseurs privés”. Les attentes des clients et le type de logements mis en vente semblent donc en cohérence.

Enfin, 26% des acquisitions contractées en 2017, l’ont été dans le cadre de ventes en bloc, c’est à dire l’achat d’un programme immobilier complet par un seul acquéreur (investisseur public ou privé, bailleur social...).

** Les logements en collectif représentent les appartements composant un immeuble.

 

Infographie Immobilier neuf lyon en 2017

 

Un marché encore sous tension

Le constat amorcé en 2015 se poursuit en 2017 avec un nouvelle baisse du nombre de logements neufs disponibles à la vente sur la Métropole de Lyon, moins 18%, engendrant un déséquilibre du marché.

Les causes de cette insuffisance sont multiples : difficulté à acquérir des terrains, allongement des délais pour obtenir une autorisation à construire, recours abusifs... autant de facteurs qui empêchent ou retardent les nouvelles constructions selon les professionnels. La révision prochaine du Plan Local d’Urbanisme et de l’Habitat suscite également attente et incertitude.

Principale conséquence, les prix augmentent passant à 4218 €/m2 en moyenne, soit une hausse de 2,5% par rapport à 2016 (4116 € /m2).

 

 

 

Les tendances pour 2018

La principale interrogation concerne le renouvellement de l’offre de biens à la vente. Si celui-ci n’est pas suffisant et que la demande reste importante, la hausse des prix risque de se poursuivre.

Enfin si l’impact de l’Impôt sur la Fortune Immobilière reste encore inconnu, le maintien de la Loi Pinel et du Prêt à Taux Zéro sont néanmoins des signaux positifs.

 

Sources : Conférence de presse du 5 Février 2018 en présence des représentants de la Mairie de Lyon et de la Métropole de Lyon, de la Chambre des Notaires du Rhône, de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) de la région lyonnaise, de la Chambre de Construction Immobilière de BTP Rhône et Métropole et de l’Observatoire du Cecim.

 

Découvrez tous les programmes immobiliers dans la région de Lyon

 

Prix au m2, vie de quartier, activité économique : retrouvez notre présentation des quartiers Gerland et La Part-Dieu !

Recherche de logements

Guide immobilier


Acheter pour habiter
Acheter pour investir
Construire
Financement
Normes & Ecohabitat