Simulation CEE

Les avantages de faire une simulation CEE pour connaître le montant de sa prime

Le 27/07/2022

Simuler le montant de sa prime énergie permet d’évaluer le reste à charge d’une opération de rénovation énergétique. En ce sens, il existe un certain nombre d’outils de simulation CEE (certificats d’économies d’énergie). On fait le tour de la question pour vous dans cet article !

A quoi servent les outils de simulation CEE ?

Les outils de simulation CEE servent à calculer un montant estimé de prime énergie selon les travaux concernés et les gains énergétiques anticipés à l’issue de leur réalisation. Ils ajoutent également les éventuelles primes dites « coups de pouce » pouvant s’ajouter à l’aide financière initiale, permettant ainsi à l’utilisateur de se faire une idée globale du montant qu’il recevra à l’issue de son opération de rénovation énergétique.

Cet aperçu est très important, dans la mesure où il permet de comprendre combien il lui restera à charge après versement de sa subvention. Cela lui permet aussi d’évaluer la nécessité ou non de faire la demande d’autres aides financières, telles que le dispositif MaPrimeRénov’, ou encore l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour compléter la prime énergie et diminuer le reste à charge. En d’autres termes, la simulation CEE est un outil d’aide à la décision.

 

Pourquoi demander une prime énergie ?

Demander une prime énergie permet de recevoir une somme en retour de travaux de rénovation énergétique. En ce sens, un outil de simulation CEE offre la possibilité au bénéficiaire de se projeter et de planifier ses actions de rénovation.

Cette aide financière est versée par les grands distributeurs et fournisseurs d’énergie qui relève du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Ils poursuivent des objectifs visant à réduire la consommation d’énergie sur la totalité du territoire en incitant activement les consommateurs finaux à réaliser des travaux de rénovation énergétique (la prime énergie étant un des outils à leur disposition).

Qui sont ces consommateurs finaux ? Les particuliers et les entreprises. Pour eux, recevoir la prime énergie est un bon moyen de gagner en pouvoir d’achat ou de réduire les coûts d’activité, tout en diminuant le montant des factures énergétiques à long terme.

A cette subvention se voient adjoindre très souvent d’autres aides à la rénovation énergétique. Il s’agit donc d’un moyen de réduire considérablement (voire dans certains cas complètement, grâce aux aides locales proposées par certaines collectivités territoriales !) le montant à verser de soi-même.

 

Quels sont les travaux de rénovation énergétique éligibles à cette aide financière ?

Une simulation CEE ne peut concerner que des travaux de rénovation éligibles à la prime. Ces travaux sont définis par des fiches d’opération standardisées :

  • L’isolation thermique du toit, des murs, des planchers bas et le remplacement des fenêtres afin de limiter les déperditions thermiques.
  • L’installation d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire performant et ou fonctionnant à l’énergie renouvelable. Citons par exemple la chaudière à condensation THPE (très haute performance énergétique), la chaudière biomasse, le chauffe-eau solaire, les pompes à chaleur…
  • La mise en place d’un système de ventilation mécanique contrôlée, tel que la VMC double flux afin d’assurer le renouvellement de l’air sans subir de déperdition thermique.
  • Le choix d’un système de climatisation réversible permettant également de chauffer en hiver à l’image des pompes à chaleur.

A la clé, le bénéficiaire ne réduit pas seulement ses factures d’énergie. Il bénéficie également d’un plus grand confort thermique en raison d’une meilleure maîtrise des pertes de chaleur. Il fait aussi un geste en faveur de l’environnement puisqu’il réduit les émissions de gaz à effet de serre de son bâtiment. Enfin, dernier avantage et non des moindres, un bâtiment en phase avec les nouvelles normes écologiques prend de la valeur sur le marché de l’immobilier !

Logement étudiant : est-il plus rentable d’acheter ou de louer ?

17/08/2022
Logement étudiant : découvrez les villes de France où l’achat d’un logement est plus rentable que la location avec Le Plan Immobilier !

Aménagez le jardin de votre maison neuve

12/08/2022
Salon de jardin : tout savoir sur comment créer un espace extérieur propice à la détente !

Quelques conseils pour bien choisir son assurance habitation

18/07/2022
Assurance habitation : découvrez nos conseils pour bien choisir son contrat !

Nouveau DPE : quel est l’état du parc immobilier français, zone par zone ?

08/07/2022
Bilan immobilier : tout savoir sur les inégalités régionales, renforcées par plusieurs facteurs !

Comment mettre toutes ses chances de son côté pour acquérir une résidence secondaire ?

01/07/2022
Achat d’une résidence secondaire : voici quelques conseils pour valoriser son dossier auprès d’une banque !

Recherche de logements

Guide immobilier


Villeurbanne(69100)
DU T2 AU T4 à partir de 138 000 €
Chasse-sur-Rhône (38670)
DU T2 AU T3
Mionnay (01390)
DU T1 AU T5 à partir de 128 500 €
Nantes (44000)
La Frette-sur-Seine (95530)
Argenteuil (95100)
Continuer sans accepter →
Le respect de vos données personnelles est notre priorité
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez l'utilisation de cookies et les traceurs servant à mesurer l'audience, à comprendre votre navigation, à proposer des offres et publicités adaptées à votre profil.