Actualités immobilières

3 effets négatifs du prélèvement à la source sur l’immobilier

Prélèvement à la source : 3 effets négatifs sur l’immobilier

Le 03/09/2018

En Janvier prochain, le prélèvement à la source sera mis en place pour l’ensemble des contribuables français. L’impôt sera directement prélevé sur le salaire avant que celui-ci ne soit versé, avec 3 lourdes conséquences.

 

  1. Le taux d’endettement

    Pour accepter les demandes de prêt immobilier, les organismes de prêt surveille le taux d’endettement du ménage. Il s’agit de la part maximale qui peut être dédiée au remboursement du prêt chaque mois par le ménage sans le mettre dans une situation financière délicate. Aujourd’hui, les banques appliquent un plafond d’environ 33%. Hors ce calcul est basé sur les revenus du foyer. Avec le prélèvement à la source, le salaire versé chaque mois sera plus bas qu’en 2018. Est-ce que cela signifie que les banques prêteront moins ? Aucune d’elles n’a encore avancé de solution ou de changement de méthode de calcul.

     

  2. Les réductions d’impôts

    La déclaration d’impôt de juin 2018 a permis aux contribuables de découvrir leur taux d’imposition. C’est celui qui sera transmis à l’employeur et utilisé à partir de janvier 2019 pour prélever l’impôt directement sur le salaire. Et la réduction d’impôt loi Pinel ? Une personne ayant investi avec la loi Pinel a droit à une réduction d’impôt. Cette dernière ne sera pas appliquée chaque mois mais sera régularisée en septembre 2019. Cela signifie que pendant 9 mois, le contribuable devra s’acquitter d’une somme avant qu’elle ne soit remboursée.

     

    Bon a savoir

    Mise à jour
    Un accompte de 60% en janvier 2019

    Le gouvernement a finalement décider de verser un accompte de 60% sur les crédits d'impôts en janvier prochain. Ainsi c'est l'Etat qui avancera la somme et non plus les investisseurs. C'est en août que la reste de la sommes sera versé ou qu'un remboursement sera demandé en cas de trop perçu. Le montant de l'accompte sera calculé sur la base de la situation fiscale de l’année précédente.

     

     

  3. Le pouvoir d’achat

    Le 3e effet négatif causé par le prélèvement à la source sera un effet psychologique de perte de pouvoir d’achat. Les professionnels de l’immobilier s’accordent déjà à dire que les acheteurs seront moins nombreux dans les premiers mois de 2019. La cause ? un salaire réduit par le prélèvement à la source qui laissera pensé qu’un achat immobilier est impossible.

     

 

 



 

Acheter un appartement ou une maison neuve

Recherche de logements

Guide immobilier


Acheter pour habiter
Acheter pour investir
Construire
Financement
Normes & Ecohabitat