Actualités immobilières

Et si les zones périurbaines sortaient gagnantes de la crise ?

Et si les zones périurbaines sortaient gagnantes de la crise ?

Le 23/06/2020

L’expérience du confinement en appartement pendant de longues semaines a peut-être achevé de convaincre un grand nombre de citadins de déménager. Toutefois, un tel changement de cadre de vie a ses inconvénients comme ses atouts.

 

Habiter en zone périurbaine : des avantages plus séduisants que jamais

C’est une tendance connue et identifiée depuis de nombreuses années : les communes situées à distance pratique des centres-villes des grandes agglomérations (30 à 40 minutes de route au maximum, voire davantage dans les métropoles les plus importantes) gagnent constamment en attractivité et en population. Ce phénomène de périurbanisation se traduit notamment par la multiplication des lotissements pavillonnaires, occupés par des familles qui troquent volontiers l’offre commerciale et culturelle des grandes villes au profit d’un cadre de vie plus calme et protégé.

S’il est encore trop tôt pour l’affirmer avec certitude, la pandémie du coronavirus pourrait confirmer et amplifier cette tendance de fond. Après plus de deux mois d’un confinement monotone entre les quatre murs d’un appartement, de nombreux citadins pourraient réévaluer leurs priorités et opter pour un déménagement dans les zones périurbaines. Après tout, ces dernières cumulent certains des avantages de la campagne avec une proximité raisonnable de la ville et de ses services.

 

Focus immobilier le prêt à taux zéro

Bon à savoir
Zones périurbaines : payer autant pour... plus grand !

Avec un budget de 251 000 €, un acquéreur en 2020 peut espérer obtenir :

  • 48 m² supplémentaires à Hoenheim par rapport à Strasbourg
  • 32 m² supplémentaires à Gennevilliers par rapport à Paris
  • 25 m² supplémentaires à Ambarès-et-Lagrave par rapport à Bordeaux
  • 15 m² supplémentaires à Marignane par rapport à Marseille.*

 

 

La maison individuelle : un rêve largement partagé

La maison individuelle avec jardin n’a certes pas perdu en attrait pendant la longue crise sanitaire traversée par le pays. Bien au contraire : selon une étude récente, les recherches sur Internet liées aux annonces immobilières de biens individuels ont connu une augmentation subite. Dans une commune périurbaine et de taille moyenne comme Choisy-le-Roi, la différence est de l’ordre de 25 % de requêtes supplémentaires sur le terme « maison » en mai 2020 par rapport à mai 2019. *

 

> Immobilier : Maison neuve avec jardin

 

 

Faut-il vraiment quitter la ville ?

Le choix d’une nouvelle résidence principale, notamment dans le cadre d’un achat, est un projet qui nécessite une visibilité minimale de quatre à cinq ans. Il doit être mûri soigneusement sans se focaliser sur deux à trois mois d’une mauvaise expérience. Si un cadre de vie périurbain est bien celui qui convient à un grand nombre de Français, il est important de rappeler certaines réalités dont :

  • La longueur des temps de trajet et les migrations pendulaires pour se rendre sur le lieu de travail
  • L'offre parfois réduite de transports en commun donc la nécessité d'avoir une voiture
  • Des opportunités professionnelles plus difficiles à trouver lorsque le bassin d’emploi est trop éloigné
  • Des services publics moins accessibles

 

5 programmes immobiliers neufs à proximité d'une grande ville

Chaque cadre de vie (urbain, périurbain, rural) présente ses propres forces et faiblesses. Le choix idéal dépend in fine du profil de l’acquéreur. Voici 5 programmes immobiliers neufs intéressants à proximité de Lyon, Annecy et Annemasse.

 

Habiter à proximité de Lyon

Programme Château Brun à Soucieu-en-Jarrest

Programme immobilier neuf Château Brun à Soucieu-en-Jarrest. A seulement à 10 minutes du tram-train de Lyon et dans un cadre de vie aéré, ce programme immobilier pourra intéresser les familles à la recherche d'un logement entre ville et campagne. Appartements neufs du studio au 3 pièces ou maisonnée avec jardin privé.

 

Programme Les Coquelicots à Saint-Georges-de-Reneins

Programme immobilier neuf Les Coquelicots à Saint-Georges-de-Reneins.  Entre Beaujolais et bords de Saône, ce programme immobilier se situe à 8 km de Villefranche-sur-Saône et 6 km de Belleville. Les espaces de vie de ces appartements neufs sont confortables apportant beaucoup de luminosité notamment grâce à leur espace extérieur.

 

Habiter à proximité d'Annecy

Programmes immobiliers neufs à La Balme de Sillingy (Annecy)

À 18 minutes d'Annecy et 40 minutes de Genève, La Balme de Sillingy offre un cadre de vie en pleine verdure. Le programme immobilier Jardins mandallaz et le programme immobilier Villa Elléa présentent de belles opportunités pour acheter ou investir à La Balme-de-Sillingy.

 

Habiter à proximité d'Annemasse

Programme Les loges du Salève à Monnetier-Mornex

Programme immobilier neuf Les Loges du Salève à Monnetier-Mornex. Avec une magnifique vue sur le Salève et à quelques minutes d'Annemasse, ce programme immobilier est idéal pour les acquéreurs souhaitant un accès direct à la montage. La résidence de seulement 14 appartements est intimiste.

 

 

* Source : SeLoger

Immobilier : pourquoi investir en montagne en 2021

27/10/2020
Un mouvement émergent sur le marché immobilier en montagne s’est confirmé durant l’été 2020

Marseille 9e : le chantier de la ZAC Vallon Régny progresse

20/10/2020
Sur 34 hectares, 1000 logements vont être construits ainsi que des commerces et des bureaux.

3 idées reçues sur le logement neuf

13/10/2020
Cher, mal situé, délais de livraison … découvrez 3 idées reçues sur l’immobilier neuf

Saint-Julien-en-Genevois réaménage son centre-ville

06/10/2020
700 logements neufs quand le nouveau quartier gare d’ici 10 ans

Logement : bientôt une douche à l’italienne pour tous

29/09/2020
Les détails de l’arrêté publié le 17 septembre 2020 au Journal Officiel

Recherche de logements

Guide immobilier


Décines-Charpieu (69150)
DU T4 AU T5 à partir de 409 000 €
Saint-Égrève (38120)
T4 à partir de 263 000 €
Le Pont-de-Beauvoisin (73330)
DU T2 AU T5 à partir de 137 000 €
Lyon 2ème (69002)
DU T2 AU T4 à partir de 450 720 €
Saint-Ouen (93400)
Angers (49000)
Lens (62300)
DU T2 AU T3 à partir de 122 205 €