Libérer du foncier pour dynamiser la construction neuve


D'ici la fin de l'année 2024, près de 17 000 logements neufs seront construits grâce à la libération du foncier public. Une initiative saluée par le Premier ministre Gabriel Attal, visant à « créer un choc de l’offre ».

construction chantier

Le ministre chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, rencontrait en mai dernier les directeurs généraux d’une douzaine d’établissements publics fonciers (EPF) de l’État pour concrétiser cet objectif de grande envergure.

Tour d’horizon de ces initiatives gouvernementales, avec Le Plan Immobilier !

 

Des zones commerciales mobilisées pour la construction de logements

Lors de son allocution, le ministre chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, a évoqué la transformation des zones commerciales en logements neufs. Ce programme prévoit la construction de 25 000 logements dans des zones commerciales réparties à travers la France.

La liste des lauréats de ce plan comprend diverses communes, allant des petites villes aux grandes agglomérations, y compris celles bénéficiant des programmes Action Cœur de Ville, Petites Villes de Demain, et Territoire d’Industrie.

« Ce plan s'adresse à toute la France, à tous les élus locaux, et plus largement à tous les Français, car ces zones commerciales méritent d'être transformées », a précisé Guillaume Kasbarian.

 

17 000 appartements neufs attendus d’ici fin 2024

Pour dynamiser le secteur de la construction, l'une des principales mesures consiste à accélérer la mise à disposition de terrains

Le ministre chargé du Logement a fixé des objectifs clairs aux directeurs généraux des EPF : acquérir et mettre à disposition du foncier pour permettre la production de 25 000 logements neufs, dont 17 000 d’ici 2024. 

Une enveloppe budgétaire d’un milliard d'euros est prévue pour créer ces 25 000 logements neufs pour 2025-2027. Un projet ambitieux mais nécessaire, rappelle le ministre du Logement.

Globalement, les EPF jouent un rôle crucial en aidant les collectivités territoriales et les aménageurs à acquérir du foncier. Cette démarche facilite la revitalisation des centres anciens, le recyclage des friches et la requalification des copropriétés dégradées.

« Je sais pouvoir compter sur l’action des EPF et sur celle des collectivités territoriales pour contribuer à l’effort de réindustrialisation, à la réduction de l’artificialisation des sols comme à la lutte contre l’habitat indigne », annonçait Guillaume Kasbarian.

 

La transition écologique, une priorité phare dans ce plan gouvernemental

Les acquisitions foncières doivent s’aligner avec les objectifs de sobriété, préserver les espaces naturels et agricoles, mais aussi gérer les risques naturels tels que le recul du trait de côte, les inondations ou le retrait-gonflement des argiles.

Les EPF sont également encouragés à intensifier leurs efforts pour lutter contre l’habitat indigne, notamment en utilisant les avancées législatives récentes sur les copropriétés dégradées. 

 

Bon à savoir
Les avancées législatives

À titre informatif, la loi du 9 avril dernier, relative aux copropriétés dégradées, renforce les outils disponibles pour lutter contre la dégradation des immeubles. Concrètement, cette loi, complémentaire à celle du 10 juillet 1965, introduit plusieurs mesures clés comme la transmission des diagnostics aux communes ou la possibilité de prendre connaissance d’un diagnostic technique des structures d’immeubles collectifs habités.

Autres actus qui peuvent vous intéresser



Découvrez notre sélection de biens immobiliers neufs

Programme immobilier neuf Azur à Annecy-le-Vieux (74940)
Azur

Annecy-le-Vieux (74940)

Programme immobilier neuf Le Roosevelt à Bron (69500)
Le Roosevelt

Bron (69500)

Programme immobilier neuf Confidence 6 ème à Marseille 6ème (13006)
Confidence 6 ème

Marseille 6ème (13006)

Programme immobilier neuf Connexion Hestia à Lormont (33310)
Connexion Hestia

Lormont (33310)

Programme immobilier neuf L'Ile en Seine - BRS à L'Île-Saint-Denis (93450)
L'Ile en Seine - BRS

L'Île-Saint-Denis (93450)

Continuer sans accepter →

Le respect de vos données personnelles est notre priorité
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez l'utilisation de cookies et les traceurs servant à mesurer l'audience, à comprendre votre navigation, à proposer des offres et publicités adaptées à votre profil.